Conférence : « Baladi. Un écologisme existentiel en Palestine » par Stéphanie Latte Abdallah — ICI Stephenson, 28 mars 2024

Ces dernières années en Palestine, les fermes alternatives, les réseaux en circuits courts, la collecte, l’étude, les échanges et la patrimonialisation des semences du pays (baladi) et des plantes sauvages participent d’une « économie de la résistance ». Celle-ci entend promouvoir d’autres modèles sociétaux et politiques (autonomie, autogestion, etc.), d’autres futurs possibles. Des utopies réelles à opposer à la dystopie qui avance, aux colonisations territoriales et économiques qui sont des guerres du quotidien livrées contre les habitants, contre l’existence et contre le vivant. Stéphanie Latte Abdallah introduira ces résistances multispécifiques et sensibles, organisées à partir du vivant qui lient indissociablement les histoires humaines avec le sol, les autres êtres, les plantes…

A propos de l’intervenante
Stéphanie Latte Abdallah est historienne et anthropologue, spécialiste du Moyen-Orient et de la Palestine, et directrice de recherche au CNRS.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

À retrouver sur le site de l’ICI Stephenson



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2024, 29 février). Conférence : « Baladi. Un écologisme existentiel en Palestine » par Stéphanie Latte Abdallah — ICI Stephenson, 28 mars 2024. IISMM. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vxhf

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search