Call for papers | For Anthropology of the Middle East, Issue 20.1, 2025 : “Trans, queer and « third gender » people in Muslim countries” — LIMITE : 15/08/2024

Call for papers for Anthropology of the Middle East, Issue 20.1, 2025.
Title : Trans, queer and « third gender » people in Muslim countries
Guest Editor  : Corinne Fortier (Anthropologist, CNRS-LAS, Paris)
Language : English, if not French

Deadline for Contributors’ propositions of Articles by sending a title and an abstract of 10 lines : April 15 2024
Deadline for Contributors’ Submission of Articles : August 15 2024
Contact : corinne.fortier[at]college-de-france.fr

Today, despite some prohibitions, more and more trans and queer people are asserting their gender identity in Muslim societies. Over and above the importance of gender binarity and spatial separation in Muslim countries, there are many historical figures of  “third gender”, to use the concept introduced by the anthropologist Gilbert Herdt (1994). In the Muslim world, the term “third gender” generally refers to the eunuch of Ottoman harems, but there are many other figures in the Islamic context, varying from countries (Algeria, Tunisia, Morocco, Mauritania, Egypt, Lebanon, United Arab Emirates, Oman, Turkey, Iran, Central Asia, Afghanistan, Pakistan, Indonesia, Albania…) and times. As the vocabulary and realities are plural, depending on the country and the period, the specificities of these figures and their names will be analyzed, as well as the ways in which these groups or individuals designate themselves. This issue will examine these figures collectively as a group (hijra, trans, queer…), and their role and social status, but will also look at them as individuals, as some have left their mark on popular culture in their own countries, whether as actresses, singers, dancers or TV presenters. In recent decades, medical advances have made it possible to take hormones and/or undergo sex-change surgery, and the legal and religious authorities in Muslim countries have issued legal opinions on these issues. “Medico-legal paths” and discriminations of trans people in these countries will be studied.

Anthropologists are invited to contribute to this issue, but also contributors from various disciplines as historians, sociologists and jurists. Proposals could also come from literary scholars working on a corpus (novels, short stories, poetry, etc.) from Muslim countries of a certain period that feature a trans, queer or third-gender character. Researchers in visual, theatrical or film studies are also invited to analyze one of these countries’ films featuring a trans, queer or third-gender character. Beside, more and more queer and trans artists are performing choreographies or video installations which questioned bodies and gender identities in these societies.

Call for papers-PDF


Appel à articles pour Anthropology of the Middle East, n° 20.1, 2025
Titre : Personnes trans, queer et “troisième genre” en pays musulmans
Éditrice scientifique  : Corinne Fortier (Anthropologue, CNRS-LAS, Paris)
Langue : Anglais de préférence sinon français.

Date limite de proposition d’article en envoyant un titre et 10 lignes : 15 avril 2024
Date limite de remise de l’article: 15 août 2024
Contact : corinne.fortier[at]college-de-france.fr 

Personnes trans, queer et « troisième genre » en pays musulmans

Aujourd’hui, malgré certains interdits, de plus en plus de personnes trans et queer affichent leur identité de genre dans les sociétés musulmanes. Historiquement, au-delà de l’importance de la binarité des genres et de leur séparation spatiale dans les pays musulmans, il existe contre toute attente dans cette région du monde de nombreuses figures de « troisième genre », selon le terme employé par l’anthropologue Gilbert Herdt (1994). Par « troisième genre » dans le monde musulman, on pense en général à l’eunuque des harems ottomans, mais bien d’autres figures existent en contexte islamique, variables selon les pays (Algérie, Tunisie, Maroc, Mauritanie, Égypte, Liban, Émirats Arabes Unis, Oman, Turquie, Iran, Asie Centrale, Afghanistan, Pakistan, Indonésie, Albanie…) et les époques. Le vocabulaire et les réalités étant plurielles selon les pays et les périodes, les spécificités de ces figures et les noms qui les désignent seront analysés ainsi que les manières propres à ces groupes ou à ces individus de s’autodésigner. Ce numéro examinera ces figures de façon collective en tant que groupe (hijra, trans, queer…), en précisant leur rôle et leur statut social, mais il s’attachera également à ces figures en tant qu’individus puisque certaines ont marqué la culture populaire de leur pays, qu’il s’agisse d’actrices, de chanteuses, de danseuses ou de présentatrices de télévision. Ces dernières décennies, les avancées médicales ont rendu possible la prise d’hormones ou/et la chirurgie de changement de sexe, et les autorités juridiques et religieuses des pays musulmans ont émis des avis juridiques sur ces questions. Seront étudiés les « parcours médico-juridiques » des personnes trans dans ces pays ainsi que les discriminations rencontrées.

Sont invités à participer à ce numéro des anthropologues mais aussi des historiens, des sociologues et des juristes. Des littéraires travaillant sur des corpus (romans, nouvelles, poésie…) de pays musulmans de différentes époques qui mettent en scène un personnage trans, queer ou de « troisième genre »  sont également invités à y contribuer. Les chercheurs en études visuelles, théâtrales ou cinématographiques sont aussi conviés à analyser un des films de ces pays dont le personnage principal est trans, queer ou « troisième genre ». Enfin, de plus en plus d’artistes queer et trans mettent scène leur corps sous forme de performances, de chorégraphies ou d’installations vidéos qui questionnent les codes du genre de ces sociétés. 

Appel à articles – PDF

 

 




 

 



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2024, 16 février). Call for papers | For Anthropology of the Middle East, Issue 20.1, 2025 : “Trans, queer and « third gender » people in Muslim countries” — LIMITE : 15/08/2024. IISMM. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vuss

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search