Appel à candidatures | École d’été de l’EHESS 2024 « L’art et les sciences sociales », 1-5 juillet 2024 Campus Condorcet Aubervilliers — LIMITE: 31/01/2024

L’EHESS lance sa troisième École d’été au Campus Condorcet – Paris-Aubervilliers, du 1er au 5 juillet 2024 sur le sujet « L’art et les sciences sociales ». Cette initiative a pour vocation d’accueillir des étudiantes et étudiants internationaux, autrement dit qui ne sont pas inscrits dans une université française.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 janvier 2024.

La prochaine école d’été de l’EHESS portera sur les relations qu’entretiennent les arts visuels et les sciences sociales. Ce sera l’occasion de réunir des doctorantes et doctorants qui souhaitent approfondir les moyens qui s’offrent à elles et à eux dans l’étude des arts visuels du point de vue des différentes disciplines de sciences sociales (anthropologie, histoire, sociologie) ou adossées à son projet (droit, économie, philosophie). Il s’agira également de réfléchir à la manière dont l’art s’inscrit dans l’ensemble des activités humaines même s’il convient peut-être de lui accorder une place particulière au sein de celles-ci. Et dans ce cas, comment ?

Les enseignantes et enseignants, représentant l’ensemble des disciplines de l’EHESS animeront des ateliers au cours desquels ils et elles proposeront des ressources théoriques et méthodologiques, de même que seront organisées des séances de présentation et de discussion des travaux des doctorantes et doctorants.

Un ensemble de textes, sous format numérique, sera mis à la disposition des participantes et participants un mois avant le début de l’école d’été. Il formera un tronc commun propice aux débats initiés par les enseignantes et enseignants.

L’école d’été est ouverte à toutes les doctorantes et tous les doctorants qui souhaitent se former aux sciences sociales dans leurs recherches sur les arts. Toutes les périodes historiques, toutes les aires culturelles et toutes les sociétés humaines sont opportunes. Il en va de même pour ce qui concerne la diversité des médiums artistiques, de la performance vidéo à l’art pariétal, en passant par l’art du masque et du costume jusqu’à l’art conceptuel et l’art dit brut, qui sont tous a priori pertinents.

 

Cette école d’été propose de travailler à partir des quatre axes suivants :

Les sciences sociales de l’art

S’il est une spécificité des travaux relevant des sciences sociales de l’art, elle doit pouvoir être identifiée, si bien que nous proposons d’y revenir à partir des travaux qui ont été développés à l’EHESS, par les spécialistes, mais aussi, bien sûr, par d’autres chercheurs y compris à l’étranger, en approfondissant la dimension théorique et méthodologique élaborée sur la création.

L’art et le politique

L’accent sera mis sur les relations entre l’art et le politique telles qu’elles se déclinent en différentes occasions, plus ou moins explicitement, à l’instar de la propagande, la censure, le vandalisme, l’appropriation culturelle, les enjeux identitaires… et en portant une attention particulière à ses différentes manifestions plastiques, des beaux-arts à l’art populaire.

Matières, formes et styles

Les réflexions s’ancreront dans la manifestation première de l’art : sa matérialité, et dans sa mise en forme, telles qu’elles contribuent toutes deux à la configuration des enjeux sociaux, notamment dans le domaine des objets décoratifs et industriels, du design, des idoles ou des fétiches, mais aussi de l’art écologique, par exemple, et encore du point de vue de l’expertise et du connaisseur.

Transmissions et patrimoines

Ce quatrième axe couvrira les différentes formes de transmission de l’art, matérielles et immatérielles, muséales ou encore mémorielles, et s’intéressera à la médiation scientifique à travers différents dispositifs telles les expositions et la critique d’art, sans oublier les conflits d’héritage à l’instar des débats liés aux spoliations et aux restitutions d’objets.

 

Ces quatre axes forment un horizon de travail non exhaustif. Aussi, les thèses des candidat.e.s qui s’inscrivent dans l’un ou l’autre de ces axes, de même que les autres, plus marginales, sont bienvenues. Toutes les candidatures feront l’objet d’une attention soutenue de la part du comité scientifique de l’école d’été, qui est aussi le comité de sélection des participantes et participants.

Comité scientifique : Cléo Carastro, Barbara Carnevali, Sophie Cras, Vincent Debiais, Brigitte Derlon, Leopoldo Iribarren, Anne Lafont, Cyril Lemieux, Christophe Prochasson, Séverine Sofio.

Langues de travail : L’école d’été est ouverte aux étudiantes et étudiants qui ne sont pas inscrits dans une université française mais qui sont francophones, au moins passivement (capacité à comprendre), cependant la langue de travail pourra aussi être l’anglais. Un effort de traduction sera mis en place dans le cadre des ateliers pédagogiques en fonction des langues de travail des participants toutefois la compréhension du français oral est indispensable.

Pour plus d’informations, veuillez adresser votre message à l’adresse : ecoledete2024[at]ehess.fr

À retrouver sur le site de l’EHESS



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2024, 16 janvier). Appel à candidatures | École d’été de l’EHESS 2024 « L’art et les sciences sociales », 1-5 juillet 2024 Campus Condorcet Aubervilliers — LIMITE: 31/01/2024. IISMM. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vlkv

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search