Parution : Jean-Arthur Guy, Hâfez éternel. Ivresse et vignes, L’Harmattan, 2023

 

Hâfez éternel
Ivresse et vignes
bilingue français-persan


Jean-Arthur Guy
Édition revue et augmentée par Reza Rokoee

 

 

Collection : L’Iran en transition

 

Le poète iranien Hâfez (XIVe siècle de l’ère chrétienne) incarne d’une certaine manière le sommet de la langue et de l’imaginaire poétique persans car il parvient à la porte de l’ineffabilité. Poète universel et conquérant, oiseau sauvage de la culture persane, il donne en parfait Narcisse une image divine de lui-même par la densité de son expression. Sa poésie est un manifeste de la langue persane qui, en de multiples dimensions, transgresse les mœurs de ceux qui veulent une cité humaine sans confusion.
La traduction inachevée des poèmes lyriques de Hâfez, 175 ghazals, par Jean-Arthur Guy se voit ici rééditée dans une version bilingue. Ce dernier voit en lui un soufi christianisé dans le sillage de l’érotisme antique. Le caractère désuet de sa traduction parfois surprenante est contrebalancé par l’audace de son objet même.

Jean-Arthur Guy (1875-1945) fut bachelier ès-lettres et ès-sciences, licencié en droit et diplômé de l’École des Langues orientales vivantes (persan, turc et arabe). Au service du ministère des Affaires étrangères pendant quarante ans et demi en Orient (Le Caire, Smyrne, Téhéran, Addis-Abeba), au Maroc et en Bolivie, il fut décoré chevalier de la Légion d’honneur en 1920.

À retrouver sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 18 décembre). Parution : Jean-Arthur Guy, Hâfez éternel. Ivresse et vignes, L’Harmattan, 2023. IISMM. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/venp

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search