Parution : Rodrigue El Houeiss, Anecdotes du Liban. Reflets d’un peuple, l’Harmattan, 2023

 

Anecdotes du Liban
Reflets d’un peuple
Rodrigue El Houeiss

 

Collection : Comprendre le Moyen-Orient

 

 

 

 

Grands anecdotiers, les Libanais considèrent à juste titre que l’humour est indispensable dans la vie quotidienne, notamment par son pouvoir de faire passer les messages les plus sérieux. Les histoires drôles ont donc une grande importance, que ce soit dans les milieux politiques, au palais de justice, dans la rue ou ailleurs. 
Depuis l’époque du Wali turc jusqu’à celle du Mandat sous le Haut-Commissaire français, en passant par le homsiote (originaire de Homs, l’équivalent du belge pour les libanais) ou par Abou El Abed, ce personnage beyrouthin très astucieux, ou encore le fou de Chanay, bouffon de l’Emir Béchir, Prince du Liban qui gouverna le pays au XIXe siècle, l’humour a toujours été un moyen privilégié pour raconter des histoires et transmettre des messages.
On est tenté de croire que raconter des potins est un art libanais.

Rodrigue El Houeiss a été l’un des dirigeants du Bloc National Libanais (Parti de droite chrétienne modérée). Il a cessé toute activité politique après le décès de Raymond Eddé, leader de ce Parti de septembre 1949 jusqu’à mai 2000, date de son décès.
Il est docteur en droit de l’Université de Paris 2 et avocat aux barreaux de Paris et de Beyrouth.

À retrouver sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2024, 2 janvier). Parution : Rodrigue El Houeiss, Anecdotes du Liban. Reflets d’un peuple, l’Harmattan, 2023. IISMM. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/veo0

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search