Atelier de recherche « Repenser les récits de l’art depuis l’Afrique : usages situés de la modernité (c. 1920-1980) » — INHA Paris, 8 décembre 2023

Atelier de recherche
Repenser les récits de l’art depuis l’Afrique : usages situés de la modernité (c. 1920-1980)

8 décembre 2023, 9h00-18h30, INHA, salle Vasari, Paris

Cet atelier propose de réfléchir aux usages multiples du vocabulaire esthétique et discursif de la modernité, du moderne et du modernisme par les artistes, les critiques et les historiennes et historiens de l’art depuis le continent africain. En revenant sur la plasticité de ces termes, dans une période comprise entre 1920 et 1980, cet atelier sera le lieu pour amorcer une dynamique collective pour se saisir des questions de narratif, de traduction, de restitution de la parole des acteurs et actrices, en mobilisant les sources vernaculaires (archives, presse, littérature, récits oraux) ou, paradoxalement, leur absence.

Comité scientifique

Ruth Colette Afane Belinga (Institut des Beaux-Arts de l’Université de Dschang, Foumban), Claire Bosc-Tiessé (CNRS/EHESS), Coline Desportes (INHA/EHESS), Jean Kamba (chercheur indépendant), Lola Mirti (INHA/EHESS), Pauline Monginot (INHA), Aline Pighin (CIRESC), Cédric Vincent (École Supérieure d’Art et de Design de Toulon)

Intervenants

Ruth Colette Afane Belinga (Institut des Beaux-Arts de l’Université de Dschang, Foumban), Claire Bosc-Tiessé (CNRS/EHESS, IMAF), Audrey Boucksom (chercheure indépendante), Coline Desportes (INHA/EHESS, CRAL), Jean Kamba (chercheur indépendant), Margaux Lavernhe (EHESS, CRAL), Peter Mark (université Wesleyenne), Lola Mirti (INHA/EHESS), Pauline Monginot (INHA), Coline Perron (LinCS), Aline Pighin (CIRESC), Diana Salakheddin (Université de Gand, AfricaMuseum), Marie-Adeline Tavares (EHESS, IMAF), Cédric Vincent (École Supérieure d’Art et de Design de Toulon)

Programme

9h                        Accueil

9h15 – 10h           Introduction de la journée : Des horizons de la modernité

Ruth Afane BelingaLa peinture moderne au Cameroun, une réalité.

Claire Bosc-TiesséL’art moderne crée-t-il l’art traditionnel ? L’exemple éthiopien.

Coline DesportesInterroger la construction de la modernité artistique au Sénégal depuis le cas de la manufacture de Thiès.

Jean KambaDe la colonialité dans l’histoire de l’art moderne du Congo.

Lola MirtiModernité politique, modernité artistique en Éthiopie : itinéraire du peintre Agegnehu Engeda (v.1904 – 1947).

Pauline MonginotLa modernité : un outil dans les stratégies d’émancipation des peintres malgaches au XXe siècle ?

Aline PighinCélestin Badibanga ne-Mwine et l’art moderne congolais, 1972-74.

Cédric Vincent, Tendances et confrontations : une exposition pour observer la qualification de ‘moderne’

10h – 11h15         Récits inachevés

Trinôme 1.            Audrey Boucksom / Pauline Monginot / Claire Bosc-Tiessé                                 

Repenser les récits de l’artisanat d’art depuis le Niger en s’appuyant sur les savoirs oraux des artisan.e.s d’art et des Djanfole du pays

Trinôme 2.            Diana Salakheddin / Jean Kamba / Aline Pighin                                                  

Artworks as objects of the contact zone: rethinking watercolor painting in the Belgian Congo in the 1920s-30s

Tour de table et discussions                                                                                                              

11h15 – 11h30     Pause-Café

11h30 – 13h15     Influences interculturelles

Trinôme 3.           Margaux Lavernhe / Jean Kamba / Ruth Afane Belinga                        

Fabriquer de la modernité : le cas des portraits photographiques du Ghana (années 1950-1970)

Binôme 4.            Peter Mark / Coline Desportes                                                             

L’Art sénégalais à l’époque de Senghor : La manufacture nationale des Arts Décoratifs de Thiès

Tour de table et discussions                                                                                               

13h15 – 14h15     Déjeuner

14h15 – 16h         Esthétique et labellisation

Binôme 5.             Marie-Adeline Tavares / Cédric Vincent                                              

Lieux de fabrique et de réactualisation de la modernité artistique africaine : le cas du Musée des civilisations noires de Dakar

Binôme 6.            Coline Perron / Lola Mirti                                                                   

Circulation d’œuvres d’arts d’artistes éthiopiens et mozambicains en RDA

Tour de table et discussions                                                                                               

16h – 16h30         Pause-Café

16h30 – 18h         Discussion collective.

Perspectives de recherche et enjeux épistémologiques

À retrouver sur le site de l’INHA


Voir : Appel à communications | Journée d’études « Usages situés de la modernité. Repenser les récits de l’art depuis l’Afrique », 8 décembre 2023, INHA, Paris — LIMITE : 01/03/2023



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 4 décembre). Atelier de recherche « Repenser les récits de l’art depuis l’Afrique : usages situés de la modernité (c. 1920-1980) » — INHA Paris, 8 décembre 2023. IISMM. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q38z

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search