Formation | Atelier « Radicalisation djihadiste et désengagement: les nouveaux enjeux » — iReMMO, 18 novembre 2023

14h-19h 

Les formations peuvent être suivies soit en ligne, soit en « présentiel » dans les locaux de l’iReMMO.

Cet atelier fait partie du Magistère de l’iReMMO,
il peut être suivi dans ce cadre ou bien de façon indépendante, à la carte.

Présentation
Cet atelier vise à proposer aux participants un éclairage sur le phénomène de la radicalisation djihadiste, en revenant notamment sur le débat de la «radicalisation de l’islam» versus «l’islamisation de la radicalité», au-delà des simplifications qui peuvent être véhiculées sur le sujet. Outre un historique des origines d’al-Qaïda jusqu’à la chute des capitales de l’État islamique, l’atelier permettra de replacer ces approches au prisme de l’analyse sociologique de terrain. Il y sera également étudié les ressorts de l’embrigadement idéologique, en se basant sur l’analyse directe du discours et de l’imagerie de la propagande djihadiste, ainsi que les nouveaux enjeux liés au désengagement idéologique et à la gestion des «revenants».
D’une durée de 5 heures, l’atelier comprendra des exposés par les animateurs, un travail sur documents, ainsi que des débats. Les participants reçoivent également un dossier constitué de documents essentiels et d’une bibliographie.
 
 
 
Intervenant.e.s

Myriam Benraad, politologue, spécialiste de l’Irak, maître de conférences en science politique et études moyen-orientales à l’Université de Limerick où elle dirige notamment les études sur la paix et le développement. Chercheure associée à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (Iremam), ainsi qu’à la Fondation pour la recherche stratégique. Elle a publié récemment : Terrorisme: les affres de la vengeance (Le cavalier bleu, 2021). Elle est part ailleurs l’auteure d’Irak, la revanche de l’histoire. De l’occupation étrangère à l’État islamique (Vendémiaire, 2015), L’État islamique pris aux mots (Armand Collin, 2017) et Jihad : des origines religieuses à l’idéologie. Idées reçues sur une notion controversée (Le Cavalier Bleu, 2018).

Elyamine Settoul, maître de conférences au Conservatoire national des arts et métiers et docteur en sciences politiques de l’Institut d’études politiques de Paris (2012). Il a été doctorant invité à l’université d’Oxford (OxPo 2011), chercheur postdoctoral au sein de l’Institut national d’études démographiques (2012-2013) et chercheur Jean Monnet au Robert Schuman Centre for Advanced Studies de l’Institut universitaire européen de Florence (2013-2015). Ses recherches s’articulent autour des questions de sécurité/défense, des thèmes liés à l’ethnicité et les phénomènes migratoires ainsi que les phénomènes de radicalisation. Il a participé à de multiples projets nationaux et internationaux et est expert sur les phénomènes de radicalisation auprès de multiples acteurs  (observatoire des radicalisations, ministères, collectivités territoriales, administration pénitentiaire, etc.). Il a également été maître de conférences à Sciences Po Paris. Il est membre du comité de lecture de la revue Champs de Mars (Presses de Sciences Po). Il a créé et dirige le certificat de spécialisation Prévention de la radicalisation du Cnam Paris. Il a récemment publié  Penser la radicalisation djihadiste: acteurs, théories, mutations (PUF, oct. 2022), ainsi que Radicalization in theory and practice: understanding religious violence in Western Europe (Michigan University Press, 2022, avec Thierry Balzacq).

 
Les formations de l’iReMMO

Ouvertes à tous et ne nécessitant pas de connaissances préalables, ces formations s’adressent à celles et ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance de la région. Elles peuvent être prises en compte dans le plan de formation de votre institution ou organisme de rattachement et donnent lieu, en fin de cycle, à la remise d’une attestation de formation professionnelle, sous la forme d’un certificat de participation.

Reposant sur l’échange entre formateurs et participants, les formations de l’iReMMO réunissent des effectifs limités et se composent d’exposés associés à des temps de discussions collectives permettant l’approfondissement des thématiques abordées.

Cet atelier fait partie des modules du Magistère de l’iReMMO, il peut être suivi dans ce cadre ou bien de façon indépendante, à la carte.

 


Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 27 octobre). Formation | Atelier « Radicalisation djihadiste et désengagement: les nouveaux enjeux » — iReMMO, 18 novembre 2023. IISMM. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q36c

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search