Parution : La céramique de Fustat, art de l’islam en Égypte, Collection Sorties de réserve, BNU éditions, 2023

 

Ce second numéro de la collection Sorties de réserve nous propose de découvrir le nouveau dépôt d’objets archéologiques du musée du Louvre à la Bnu, centré cette fois sur des collections de céramiques islamiques médiévales découvertes en Egypte.

 

 

 

 

 

 

À l’automne 2021, le département des Arts de l’Islam du musée du Louvre organisait l’opération intitulée “Arts de l’Islam, un passé pour un présent”. Cette opération vit 18 villes en France associer leurs collections à celles du département pour illustrer, à travers des expositions destinées à un très large public, la grande diffusion sur le territoire français des objets d’art islamique, mais aussi leur importance tant pour l’histoire des collections que pour leur influence sur des mouvements artistiques et créatifs locaux. La Bibliothèque nationale et universitaire et l’Université de Strasbourg furent partenaires de cette opération, via l’exposition L’Orient inattendu, du Rhin à l’Indus, dirigée par Nourane Ben Azzouna et Claude Lorentz, avec l’appui de Yannick Lintz, alors directrice du département. Le présent dépôt à la Bnu, pour trois ans, de 53 fragments de céramique originaires de Fustat en Égypte, conservés dans les réserves du département des Arts de l’Islam, se place dans la continuité de ce programme. Il participe également à la préfiguration du musée qui se prépare à Strasbourg, consacré à l’art et à l’archéologie des pays du Proche et du Moyen-Orient.

Si l’histoire de Fustat et la variété des décors présentés ne manqueront pas d’attirer un public amateur d’art et d’histoire, cette sélection proposée par Carine Juvin révèlera aussi au visiteur l’intensité des échanges économiques et culturels entre cette ville au bord du Nil et l’ensemble du monde islamique, voire jusqu’en Chine. Agrémenté de pièces issues des collections de la Bnu, l’espace dédié à ce dépôt se veut le fragment d’un double récit : celui de cette capitale fabuleuse et cosmopolite que fut Fustat à l’époque médiévale ; celui de la redécouverte, à partir des dernières décennies du 19e siècle et pendant près d’un siècle de fouilles, de ce site d’une importance majeure pour l’archéologie islamique.

Puisse cette série de céramiques, ordinairement conservée en réserve, présentée dans cette collection de livrets-catalogues, apporter à chacun des éléments pour mieux saisir la diversité et la richesse des arts de l’Islam.

 

À retrouver sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 18 septembre). Parution : La céramique de Fustat, art de l’islam en Égypte, Collection Sorties de réserve, BNU éditions, 2023. IISMM. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q33i

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search