Séminaire IISMM 2023-2024 « Islam, textes, corps et lectures au féminin » — 1er et 3e mardis du mois de 14h30 à 16h30, du 3 octobre 2023 au 9 avril 2024 à l’IISMM 

Salle B3-18 à l’IISMM (EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris)
1er et 3e mardis du mois de 14h30 à 16h30
du 3 octobre 2023 au 9 avril 2024
soit les 3 octobre 2023, 17 octobre 2023, 31 octobre 2023, 14 novembre 2023, 28 novembre 2023, 12 décembre 2023, 16 janvier 2024, 30 janvier 2024, 27 février 2024, 26 mars 2024, 30 avril 2024, 28 mai 2024

 


Responsable :
Kalthoum Saafi Hamda
, maître de conférences HDR, civilisation arabe, Université Paris Nanterre

Le séminaire présente une nouvelle tendance émergeante dans les études sur le thème Islam femme et société qui adopte une nouvelle approche du Coran et du legs historique islamique. De nouvelles lectures des Textes fondateurs (Coran et Sunna) mais aussi (Receuils de tafsir, de Sîra, de théologie et d’histoire) sont portées depuis quelques décennies par des femmes (Chercheures, accadémiciennes, essayistes, sociologues, historiennes, juristes, anthropologues..). Ces nouvelles lectures, sont travaillées par un souci d’émancipation de la femme, et de l’individu en général, en contexte arabo-musulman, dans le sens de l’intelligibilité moderne des Lumières et des droits de l’homme, elles contestent certaines lectures doctrinales du Coran et apportent une sensibilité féminine dans le discours islamique arabe. Cet «ijtihâd au féminin» qui privillégie les questions liées aux libertés individuelles et publiques dans une démarche de libération, émerge de façon de plus en plus visible dans le travail scientifique et dans le débat intellectuel.

Le séminaire présente les recherches, les travaux et les publications d’un nombre de femmes islamologues, sociologues, historiennes, juristes, anthropologues…Il expose leurs approches, multidiciplinaires et critiques, des textes fondamentaux et et de « L’archive islamique » en général, et étudie les chances de la « rupture épistémologique » qu’elle œuvre à opérer dans le discours islamique et la « libération du sens » sensée favoriser l’emergence d’une « conscience scientifique » du legs historique et surtout la libération du corps de la femme du poids du narratif islamique et des constructions humaines sous l’emprise de représentations sacralisées et réductrices.

PROGRAMME DU 2ND SEMESTRE:

SÉANCE N°1 – 30 janvier 2024 :
Corps Textes les premières déconstructions dans le texte inaugural du féminisme arabe. Tahrîr al- Mar’a et Al-Mar’a al-Jadîda. Qâcim Amîn. Liberté, égalité, le paradigme des Lumières et le statut de la femme en contexte islamique.

SÉANCE N°2 – 27 février 2024 :
Prolongement du réformisme musulman : Première évolution dans la méthodologie classique, école de Amin Al-Khouli « al-manhaj al-bayani ». La première exégète femme au XXe siècle :  Aïsha Abd Arrahmân – Bint al-Shâti (1913-1998).

SÉANCE N°3 – 26 mars 2024 :
Le Néo-réformisme, un nouveau profil :  Asma’a Lamrabet : Lectures réformistes et féministes des Textes de l’Islam. Amina Wadoud Existe-t-il une théologie de libération féminine en Islam ? une théologienne engagée. Femme imam.

SÉANCE N° 4 – 30 avril 2024 >> SÉANCE ANNULÉE
Le tournant des sciences sociales. Nouveau profil de l’islamologue. Approche critique et « rupture épistémologique ». Les Textes et le legs historique à l’épreuve de la sociologie : Fatema MERNISSI, Sociologie, Islamologie et féminisme dans la société civile.  

SÉANCE N° 5 – 28 mai 2024 :
L’islamologie appliquée et « L’archive islamique » :  Neila Sillini et Olfa Youssef (des Exégètes blogueuses). Libération du sens à travers une nouvelle méthodologie. Une « conscience scientifique du legs ». Lecture sans tabous.

 

Demande d’inscription : se présenter au cours, ou écrire à kalthoum.saafi[at]hotmail.com



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 12 septembre). Séminaire IISMM 2023-2024 « Islam, textes, corps et lectures au féminin » — 1er et 3e mardis du mois de 14h30 à 16h30, du 3 octobre 2023 au 9 avril 2024 à l’IISMM . IISMM. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q32n

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search