Parution : Dominique Maillard Desgrées Du Loû, Jean-Philippe Bras, L’administration locale au Maghreb après les printemps arabes. Algérie, Maroc, Tunisie, L’Harmattan, 2023

 

L’administration locale au Maghreb après les printemps arabes
Algérie, Maroc, Tunisie
Dominique Maillard Desgrées Du Loû, Jean-Philippe Bras

 

 

 

 

 

Un souffle de revendications est passé sur le monde arabe au début du vingt-et-unième siècle et s’est amplifié à partir de 2011, recevant l’appellation des « printemps arabes ». La période a été propice à d’importants changements constitutionnels dans les trois pays du Maghreb central, Algérie, Maroc et Tunisie. Les innovations proprement politiques et en matière de droits fondamentaux dans ces trois pays ont été largement analysées et commentées. Mais qu’elles soient le fruit d’une révolution (Tunisie) ou qu’elles l’aient anticipée (Algérie, Maroc), les nouvelles constitutions ont également apporté à chacun de ces Etats de considérables réformes concernant l’administration des territoires. À leur tour, ces réformes en matière de structuration des territoires, de décentralisation et de démocratie locale demandaient à être exposées et interrogées.

 

À retrouver sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 9 août). Parution : Dominique Maillard Desgrées Du Loû, Jean-Philippe Bras, L’administration locale au Maghreb après les printemps arabes. Algérie, Maroc, Tunisie, L’Harmattan, 2023. IISMM. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q31h

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search