Contrat doctoral InSHS : Doctorant(e) H/F en histoire du Maghreb contemporain — LIMITE : 13/06/2023

 

 

Informations générales

Intitulé de l’offre : Doctorant(e) H/F en histoire du Maghreb contemporain
Référence : UMR8244-MONDRI-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : AUBERVILLIERS
Date de publication : mardi 23 mai 2023
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel
Section(s) CN : Mondes modernes et contemporains

Description du sujet de thèse

La thèse traitera d’un sujet en histoire, sociologie ou sciences politiques avec une dimension d’histoire du temps présent des pays du Maghreb. Le ou la doctorant.e sera rattaché.e à l’Institut d’histoire du temps présent (UMR 8244) inscrit actuellement dans une dynamique de mondialisation de ses sujets de recherche et d’ouverture à des problématiques post-coloniales. Sur le Campus Condorcet, l’IHTP compte 5 chercheurs CNRS, 7 enseignants chercheurs (la plupart à l’Université Paris 8 Vincennes Saint Denis) et 2 personnels administratifs.
La proposition s’inscrira dans le thème suivant : « Sortir de la colonisation : inventer le passé et s’engager pour l’avenir » et portera sur une des thématiques suivantes, ou mêlera les deux :
– Inventer le passé. Comment les Maghrébins ont-ils mis en récit leur passé colonial en général et, plus particulièrement, les violences/guerre de décolonisation; quelles ont été les pratiques mémorielles, commémoratives et comment ont-ils élaboré des récits du passé aux échelles familiales, locales ou nationales. Quelles ont été les pratiques liées au règlement du passé (de l’enterrement des morts aux demandes de pension) ?
– Engagements politiques, sociaux, culturels et intellectuels dans la construction des États indépendants. Approches des utopies, des formes projections vers l’avenir, efforts de construction des États ou des sociétés pour sortir de la colonisation.
Les propositions seront attentives aux rythmes et chronologies que dessine le sujet dans l’histoire des pays. Elles concerneront un ou plusieurs pays du Maghreb.

Contexte de travail

Dans le cadre d’une bourse doctorale MITI (Mission pour les initiatives transverses et interdisciplinaires CNRS), l’Institut d’Histoire du Temps Présent (IHTP), unité mixte de recherche CNRS, recrute un.e doctorant.e pour une thèse sur l’histoire du Maghreb contemporain financée sur 36 mois à partir du 1er octobre 2023.
Le candidat ou la candidate sera inscrit.e en thèse à l’Université Paris 8 Saint-Denis. Il ou elle sera dirigé.e par Malika Rahal, directrice de recherche au CNRS et sera accueilli.e à l’IHTP où il pourra avoir accès à un poste de travail, participer à toutes les activités scientifiques du centre et intégrer le groupe des doctorant.e.s notamment en vue de la programme du séminaire des doctorants.

Contraintes et risques

Le projet de thèse portera sur un ou plusieurs pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Mauritanie).
– La thèse s’appuiera sur les sources d’histoire du temps présent accessibles :
– archives nationales (lorsqu’elles sont accessibles) ou locales ;
– archives associatives ou personnelles
– enquêtes orales.
– Elle exigera donc de réaliser du travail de terrain dans le ou les pays concernés par la recherche

Informations complémentaires

Compétences attendues :
– Avoir suivi et validé une formation en histoire, en sociologie, en anthropologie ou en science politique de niveau Master 2 permettant l’inscription en école doctorale,
– Présenter les compétences linguistiques adaptées à la conduite du projet de thèse.

– Savoir-faire :
– la personne recrutée aura les compétences méthodologiques adaptées à la conduite du projet de thèse (savoir collecter et analyser des données de recherche, savoir rédiger des textes académiques en sciences sociales)
– la personne recrutée devra être capable de comprendre l’environnement administratif du CNRS et de l’Université, d’organiser ses missions sur le terrain et de développer un réseau professionnel autour de sa recherche.

– Savoirs-être : le travail de thèse exige rigueur, organisation, persévérance.
– Maîtrise linguistique : anglais (lu). L’engagement dans l’apprentissage de l’arabe et/ou du tamazight est indispensable.

Postuler

À retrouver sur le site portail emploi CNRS

 



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 26 mai). Contrat doctoral InSHS : Doctorant(e) H/F en histoire du Maghreb contemporain — LIMITE : 13/06/2023. IISMM. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q2xh

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search