Conférence-rencontre « À l’ombre du Traité de Lausanne : une “littérature de nostalgie” en Grèce et en Turquie » — Auditorium du Pôle des langues et civilisations, BULAC, 30 mai 2023

Lausanne, 1923 : un traité de paix vient d’être signé entre la Grèce et la Turquie, stipulant le déplacement forcé d’environ deux millions de personnes des deux côtés de la mer Égée. Après au moins une décennie de conflits ayant ravagé l’Europe du Sud-est et l’Anatolie dans le cadre de la dernière phase de la Question d’Orient, les individus concernés par cet « échange de populations » sont désignés sur la base de critères d’appartenance confessionnelle. Ce traité, cautionné et mis en œuvre sous l’égide de la Société des Nations, bouleverse la vie des personnes ainsi déplacées. Considérées à la fois avec compassion et méfiance, elles sont l’objet de discriminations dans les sociétés d’accueil. Ces réfugiés, tout comme leurs descendants, développent souvent des sentiments de nostalgie vis-à-vis de leurs lieux d’origine, idéalisant cet ailleurs regretté et les rapports qu’y entretenaient les différentes communautés.

Ce phénomène se reflète aussi bien dans les œuvres littéraires publiées en Grèce et en Turquie aux XXe et XXIe siècles que dans les récits de vie ou les témoignages personnels.

 

Quand : 30 mai 2023 – 18:30 > 20:00
Où : Auditorium du Pôle des langues et civilisations

Intervenants :

  • Mariéva Chalvin (Campus Condorcet-Humathèque)
  • Joëlle Dalègre (Inalco)
  • Nicolas Pitsos (BULAC, Inalco/CREE)

 



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 16 mai). Conférence-rencontre « À l’ombre du Traité de Lausanne : une “littérature de nostalgie” en Grèce et en Turquie » — Auditorium du Pôle des langues et civilisations, BULAC, 30 mai 2023. IISMM. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q2wo

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search