Coll., Dossier “Les années Nasser. Une histoire du panarabisme”, Qantara, n°89, octobre 2013

Les années Nasser. Une histoire du panarabisme

Le nationalisme arabe, ou panarabisme, ce courant qui avait occupé toute la scène arabe dans les années cinquante et soixante, a connu un reflux soudain. Mais alors que son aile la plus spectaculaire et la plus vigoureuse, le nassérisme, subit avec la guerre du 6 juin 1967 un revers dont elle ne se remettra pas, le panarabisme donne naissance aux pires dictatures du monde arabe. Cet épisode oublié de l’histoire contemporaine n’a pas manqué de laisser une marque profonde sur les régimes actuels et sans doute aussi sur les mouvements islamistes qui lui ont beaucoup emprunté.
Par François Zabbal, Pierre-Jean Luizard, Malik Mufti, Zayd Fahmi, Thomas Pierret, Lisa Wedeen et Jean-François Legrain

Voir sur le site de l’IMA



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2013, 17 décembre). Coll., Dossier “Les années Nasser. Une histoire du panarabisme”, Qantara, n°89, octobre 2013. IISMM. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pxje

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search