Cinéma : Zéro, un film de Nour-Eddine Lakhmari, 2013, Production « Les films de l’Atalante », 111mn.

Interdit aux moins de 12 ans

Amine Bertale, 35 ans, un policier surnommé « ZERO » par ses collègues pour sa lâcheté et son attitude « je m´enfouttiste », est en perpétuelle confrontation avec un père handicapé, ancien fonctionnaire d’état, imputant toutes ses frustrations et haines à son fils. Les choses sont davantage compliquées pour ZERO au travail où l’humiliation par son supérieur devient insupportable. Dans la rue, ZERO collabore avec une jeune femme de 20 ans, MIMI, pour arnaquer des hommes avides de jeunes prostituées. ZERO et MIMI arpentent ainsi les rues de Casablanca chaque nuit pour trouver de nouvelles victimes, jusqu’au jour où ZERO rencontre une mère désemparée par la disparition de sa fille, AICHA BAIDOU. Elle investit chaque jour de sa vie à rechercher sa jeune NADIA, 15 ans. ZERO refusera d’abord de s’impliquer dans cette affaire car l’envie et le courage lui manquent. Pourtant, le jour où son père tombe malade, ZERO fait la rencontre d’une médecin hospitalière, KENZA AMOR, qui l’épanouira à une vision, différente du monde et des choses. Avec elle, tout deviendra possible. Ainsi, après la mort de son père et le départ du DOCTEUR KENZA, ZERO engagera la décision de retrouver la jeune NADIA BAIDOU par tous les moyens. Commencera alors sa croisade contre un univers dur et impitoyable, un monde aux valeurs perverties par l’attrait de l’argent, la fascination du Pouvoir : l’univers de la prostitution des mineures. En sauvant la jeune fille, ZERO deviendra finalement ce héros malgré lui et tournera la page d’un passé hanté par la lâcheté, la peur et le complexe d’infériorité.

Sortie à Paris aux 3 Luxembourg
67, rue Monsieur le Prince
75006 PARIS

Voir sur le site de la salle


Vous aimerez aussi...