Colloque « Les sacrifices d’Abraham : perspectives diachroniques et synchroniques » — IEA de Paris, 16-17 mars 2023

Colloque organisé par Florentina Badalanova Geller, résidente 2022-2023 de l’IEA de Paris, et David Hamidovic, Université de Lausanne, avec le soutien de l’IEA de Paris, de l’Institut romand des sciences bibliques (Université de Lausanne), du Royal Anthropological Institute (Londres), et de l’Institute of Jewish Studies (Londres).

Jour 1 : Fermé au public
Jour 2 : Ouvert au public sur inscription obligatoire, voir formulaire en bas de page

Présentation

Ce colloque porte sur le récit scripturaire fondateur du SACRIFICE FILIAL qui semble être le noyau conceptuel des pratiques rituelles les plus fondamentales partagées par les adeptes des religions abrahamiques.

Les chrétiens considèrent la ligature d’Isaac comme une préfiguration de la crucifixion, les juifs se souviennent de l’Akedah à Rosh Hashonah, et les musulmans se réfèrent au même récit lors de la fête de Kurban-Bayram. Dans les trois religions monothéistes, Abraham est considéré comme l’ultime ancêtre dont la disposition à sacrifier son fils tout en se soumettant à un ordre divin incarne la manifestation suprême d’une foi inébranlable et d’une obéissance pieuse à la volonté de Dieu.

Dans l’histoire sacrée juive et chrétienne, “LE FILS CHOISI” que le patriarche a l’intention de sacrifier est Isaac, tandis que dans la tradition islamique, il s’agit d’Ismaël. Respectivement, le rôle de la “MATRIARCHE CHOISIE” dans la tradition judéo-chrétienne est joué par Sarah, tandis que dans la tradition islamique, c’est Agar. Ainsi, l’arbre généalogique d’Abraham en vient à incarner les lignées sacrées des communautés concernées et à façonner leurs parentés et institutions sociales respectives. Le théologème iconique du sacrifice filial est donc crucial pour l’identité confessionnelle des représentants des trois confessions, puisque les pratiques sacrificielles étaient généralement perçues comme le principal moyen de communiquer avec le Divin.

Ce colloque se focalisera sur la manière dont les mémoires et les identités collectives sont définies en fonction des normes sociales, de l’éthique et du système de croyances des communautés, et sur la manière dont la transmission des connaissances a été gérée.

 

Programme

Jeudi 16 mars 2023
(Fermé au public)

09.00 – 9.15
WELCOME AND GREETINGS
Saadi Lahlou (Institut d’études avancées de Paris),
David Hamidovic
 (University of Lausanne),
Florentina Badalanova Geller (Institut d’études avancées de Paris/Royal
Anthropological Institute, London)


SESSION 1: Chair Mark Geller
09:15 – 10:05
Thomas Römer (Collège de France)
Sacrifice of the Son or Sons? Genesis 22 and the Question of Child Sacrifice in Ancient Israel

10:05- 10:55
Simon Mimouni
 (École Pratique des Hautes Études/LEM, Paris)
La figure d’Abraham dans les traditions du judaïsme, du christianisme et de l’islam: Quelques remarques et réflexions introductives à la tradition du sacrifice

10:55-11:10 Pause

11:10 – 12:00
David Hamidovic (University of Lausanne)
The Aqedah in the Dead Sea Scrolls: the Interpretation in Pseudo-Jubilees

12.00-14:00 Pause déjuner

SESSION 2: Chair David Hamidovic
14:00 – 14:50
Geoffrey Herman (École Pratique des Hautes Études, Paris)
Views on Animal Sacrifice in Talmudic Babylonia: Theory and Practice

14:50 – 15:40
Wout Jac. van Bekkum (University of Groningen)
The Aqedah in Late Antique Jewish Hymnography

15:40-16:00 Pause

16:00 – 16:50
Anna Sapir Abulafia (University of Oxford)
Abraham’s Jewish Martyrs in the Context of the Jewish-Christian Debate

Vendredi 17 mars 2023
(Ouvert au public, sur inscription, voir formulaire en bas de page)

SESSION 3: Chair Marc Aymes
10:00 – 10:50
David Shankland (Royal Anthropological Institute, London/University College London)
Ritual Sacrifice: Anthropological Considerations (the case of Alevi Communities)

10:50 – 11:40
Guillaume Dye (Université Libre de Bruxelles)
Réflexions sur le « cycle d’Abraham » dans le Coran

11:40-12:00 Pause

12:00 – 12:50
Mathieu Terrier (CNRS/LEM, Paris)
La vérité du sacrifice d’Abraham selon une interprétation chiite du Coran 37:107

13:00-14:30 Pause déjeuner

SESSION 4: Chair David Shankland

14:30–15:20
Pierluigi Piovanelli (École Pratique des Hautes Études/LEM, Paris)
Abraham sens dessus dessous : La figure du patriarche dans le débat sur la justification par la foi (Galates 3 ; Romains 4)

 15:20-16:00
Florentina Badalanova Geller (IAS, Paris /Royal Anthropological Institute, London)
The Iconography of « Abraham’s Sacrifice »

16:00
GENERAL DISCUSSION AND CLOSING REMARKS

16 mar 2023 09:00 – 17 mar 2023 17:00
IEA de Paris
17 quai d’Anjou
75004 Paris
information[at]paris-iea.fr


Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 9 mars). Colloque « Les sacrifices d’Abraham : perspectives diachroniques et synchroniques » — IEA de Paris, 16-17 mars 2023. IISMM. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q2sj

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search