Parution : Kamel Chachoua (présentation de), Joseph Desparmet. L’état d’esprit des Algériens au début du XXe siècle. Recueil d’articles 1910-1937, Éditions Bouchène, 2023

 

Joseph Desparmet. L’état d’esprit des Algériens au début du XXe siècle. 
Recueil d’articles 1910-1937

Présentation de Kamel Chachoua
Éditions Bouchène, 2023, 398 p.

Ouvrage publié avec le soutien de l’IREMAM

 

 

 

Dialectologue-ethnologue passionné, excellent arabisant, homme de terrain hors pair qui avait observé avec finesse et avidité le monde rural algérien du début du XXe siècle, Joseph Desparmet (1863-1942) est sans doute le chercheur le plus fertile et le plus relégué de sa génération, aussi bien par l’establishment colonial que par les universitaires de la post-colonie pour ses idées aussi déroutantes que provoquantes. Son œuvre peu connue, mal comprise, souvent « pillée » est enfin accessible. Les textes présentés ici suivant l’ordre chronologique de leurs parutions – entre 1910 et 1937 – restituent l’unité des deux thématiques de la résistance culturelle populaire et/puis lettrée qui composent les deux parties de ce volume, qui parlent, au fond, de la même chose et poursuivent le même but : comment un peuple, même s’il s’avoue vaincu, même s’il reconnaît la supériorité matérielle du conquérant, même s’il ne se bat plus, garde-t-il une capacité de résistance intact et ne perd-il jamais l’espoir de sa libération ? Cette question qui l’avait habité et intrigué dès ses premières enquêtes à Blida, il la formule lui-même avec une naïveté et une simplicité insolite : « comment l’âme indigène se défend-elle contre notre machinisme, notre science, notre philosophie, tout l’armement et le prestige de notre civilisation ? Comment parvient-elle à sauvegarder l’intégrité de ses principes moraux, de ses institutions sociales, de ses créations esthétiques, si bien qu’elle espère fermement non seulement qu’elle les sauvera de la destruction, mais qu’elle les verra, après l’épreuve, s’épanouir avec un éclat nouveau ? »

Bien que Desparmet n’ait jamais eu de prétention à théoriser, néanmoins, on voit bien à travers ses questions et ses constructions empiriques l’ébauche d’une véritable théorie de la résistance symbolique et de la domination coloniale. Son œuvre reste encore aujourd’hui, une clef importante pour comprendre l’Algérie du début du XXe siècle qui reste un moment crucial de la construction sociale du sentiment national en Algérie.

Consultez la présentation de l’ouvrage : Joseph Desparmet (1863-1942) et la résistance symbolique dans l’Algérie coloniale, par Kamel Chachoua (IREMAM, CNRS/Aix-Marseille Université).

Pour commander l’ouvrage aux éditions Bouchène : edbouchene[at]wanadoo.fr
ISBN: 978-2-35676-133-0

 

À retrouver sur le site de l’IREMAM



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2023, 13 février). Parution : Kamel Chachoua (présentation de), Joseph Desparmet. L’état d’esprit des Algériens au début du XXe siècle. Recueil d’articles 1910-1937, Éditions Bouchène, 2023. IISMM. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q2qd

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search