Séminaire « Sociologie des savoirs islamiques en France » — Paris, de janvier à mai 2023

Le terrain des savoirs et des normes en circulation au sein des populations musulmanes en France reste peu investi par la sociologie politique si ce n’est sur un mode sensationnaliste qui tend à abstraire les contenus doctrinaires des configurations sociales dans lesquels ils sont produits et transmis. Un tel terrain suppose à la fois des compétences linguistiques pour accéder aux textes qui sous-tendent la tradition discursive islamique ainsi qu’une familiarité avec certaines sciences islamiques afin de pouvoir considérer l’autonomie relative des processus de socialisation religieuse (Esmili 2021), sans négliger les ressorts sociaux de ces affiliations. À la suite d’une histoire sociale des idées qui s’emploie à sortir de « l’inconscient disciplinaire en sciences sociales, lequel tend à suspecter toute analyse interne des idées d’idéalisme, c’est à dire d’essentialisme, stigmate infamant, insulte ultime en SHS » (Rioufreyt 2019), ce séminaire invite à réfléchir aux fondements empiriques et épistémologiques d’une sociologie des savoirs islamiques.

Les trois séances proposées prennent au sérieux la tradition islamique dans sa diversité et permettront de s’interroger sur les conditions socio-historiques de production, de diffusion et de réception de ces savoirs. La première séance se penche sur la pensée réformiste en situant les intellectuels musulmans qui la produisent au sein d’un espace transnational (Brahimi 2019). Dans une même volonté d’intégrer les apports d’une sociologie dite critique à l’objet « religion », la deuxième séance entend replacer les savoirs islamiques dans un espace social plus large en examinant la manière dont les sensibilités théologiques sont aussi des religiosités de classe (Favier et al. 2022 ; Samson et LeBlanc 2022). La troisième séance, enfin, s’intéresse à la transmission pédagogique des savoirs islamiques et cherche à comprendre la manière dont des institutions éducatives (établissements privés, instituts, mosquées) opèrent comme des espaces de socialisation religieuse (Van Praet 2019 ; Girin 2021)

In fine, l’ambition de ce séminaire est d’esquisser les bases d’une islamologie sociologique articulant sociologie de la connaissance et sociologie du pouvoir (Grignon et Passeron 1989), à l’instar du programme de recherche en islamologie historienne (Jomier et Warsheid 2018).

 

Séance 1 (20 janvier 2023) : Sociologie d’une pensée « réformiste » en France
Sciences Po Paris, salle S1, CERI (28 rue des Saint-Pères, Paris)
13h30 – 15h : Présentation
Mohamed Amine Brahimi (postdoctorant à l’Université du Québec à Montréal) : « Pensée réformiste en France : sociologie d’un marché intellectuel »
Discutant : Karim Souanef (maître de conférences, université de Lille)
15h15 – 17h30 : Table-ronde
« La mise en récit de la réforme et de la crise de l’islam : perspectives historiques et regards croisés Europe/États-Unis/monde arabe »
Avec Charlotte Courreye (maîtresse de conférences, université Lyon 3), Stéphane Lacroix (associate professor, Sciences Po Paris), Nadia Marzouki (chargée de recherche, Sciences Po Paris)

Séance 2 (30 mars 2023) : Savoirs islamiques et classes sociales
Campus Condorcet, salle 50, rdc du centre de colloques (place du Front populaire, Aubervilliers)
13h30 – 15h : Présentation
Théoxane Camara (doctorante, université de Poitiers) : « Musulman.es corps et âmes ? Islam et parcours d’(im)mobilité sociale de descendant.es d’immigrés maliens de classes populaires »
Discutant : Charles Soulié (maître de conférences, université Paris 8)
15h15 – 17h30 : Table-ronde
« Islam, misérabilisme et populisme scientifique »
Avec Sarah Aïter (doctorante, INALCO), Julien Beaugé (maître de conférences, université d’Amiens), Margot Dazey (chargée de recherche, université de Lille), Hamza Esmili (postdoctorant, KU Leuven)

Séance 3 (16 mai 2023) : Transmission du ‘ilm : socialisation, didactique, trajectoires
Campus Condorcet, salle 0.015, rdc bâtiment de recherche sud (5 cr des Humanités, Aubervilliers)
13h30 – 15h : Présentation
Mieke Groeninck (postdoctorante, université KU Leuven) : « Changing the self, unveiling the world. Adult mosque education in Brussels »
Discutante : Juliette Galonnier (assistant professor, Sciences Po Paris)
15h15 – 17h30 : Table-ronde
« Enquêter sur la transmission de savoirs et le rapport à la tradition islamique »
Avec Samuel Bouron (maître de conférences, université Paris Dauphine), Diane-Sophie Girin (ATER, université Paris 8), Younes Van Praet (postdoctorant, université Aix-Marseille)

 

Équipe organisatrice : Sarah Aïter (doctorante, INALCO), Margot Dazey (chargée de recherche, université de Lille), Hamza Esmili (postdoctorant, université KU Leuven), Diane-Sophie Girin (ATER, université Paris 8), Karim Souanef (maître de conférences, université de Lille), Younes Van Praet (postdoctorant, université Aix-Marseille)

Soutien : Ce séminaire bénéficie du soutien de l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (Carte blanche de l’IISMM).

Contact : Pour toute question ou demande de précision, vous pouvez écrire à margot-dazey[at]hotmail.fr et k.souanef[at]protonmail.com



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2022, 22 décembre). Séminaire « Sociologie des savoirs islamiques en France » — Paris, de janvier à mai 2023. IISMM. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q2nd

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search