Parution : Revue Mondes arabes, n°2 « Parlements en (r)évolutions ? », La Découverte, 2022

 

Revue Mondes arabes

« Parlements en (r)évolutions ? »

n°2  – 2022/2

 

 
 
 
 
 
 
Les assemblées parlementaires dans les mondes arabes n’ont guère suscité l’intérêt des chercheurs, si ce n’est, ponctuellement, au lendemain des indépendances au Maghreb ou dans le sillage des études sur la transition démocratique [Baaklini et al., 1999]. Partant de ces considérations, les auteures et auteurs de ce dossier se proposent de comprendre comment les assemblées parlementaires se reconfigurent dans des situations où l’ordre social est contesté. Comment les agents sociaux font-ils (re)vivre les parlements dans les situations de crise politique ? Les conjonctures de fluidité politique définies comme des « processus sociaux, aboutissant ou susceptibles d’aboutir, à des ruptures dans le fonctionnement des institutions politiques » [Dobry, 1986, p. 1] ne sont pas réductibles aux situations révolutionnaires. Les contributions ne s’arrêtent donc pas aux seules conjonctures de 2011, mais reviennent sur différents épisodes de crises politiques nationales ou régionales (situations de conflit, post-conflit, putsch…) qu’ont connus les mondes arabes, pour réinvestir les « centres de pouvoir » au pluriel, selon une conception relationnelle point de vue de la recherche, parce que les changements de régime sont l’occasion de conduire de nouveaux terrains notamment institutionnels. S’il est vrai que les institutions ne se sont pas totalement ouvertes aux chercheuses et aux chercheurs, il n’en demeure pas moins que leur accès est plus facile qu’auparavant. Enfin, parce que les acteurs tant nationaux qu’internationaux se mobilisent pour faire exister les assemblées [Esber & Völker, 2021] et défendent leur pertinence comme lieu de pouvoir.
 
 
Dossier : Parlements en (r)évolutions ?
Des parlements en (r)évolutions ? Pour une sociologie des institutions politiques dans les mondes arabes, par Hardy Mède & Déborah Perez
Faire revivre le parlement dans le Yémen en guerre. Conflits de légitimité et luttes pour le monopole de la représentation, par Marine Poirier
« Vous vous opposerez, vous critiquerez, vous proposerez ». La production d’une légitimité parlementaire en situation de fluidité partisane au Kurdistan irakien (2005-2009), par Hardy Mède
Outsiders dans l’hémicycle ? Quand des députées novices parviennent à s’imposer à l’Assemblée dans la Tunisie d’après Ben Ali (2011-2015), par Déborah Perez
Représenter sans parti ? Conceptions et prises de rôles concurrentes au sein du Parlement jordanien (2016-2022), par Camille Abescat
Entretien
Le « devoir d’essayer ». Trajectoire d’une chercheuse féministe engagée, un entretien avec Hoda Elsadda
Terrains & archives
Celui qui paie le café en entretien. Mises en scène de la « modestie » en milieu ouvrier en Tunisie, par Mohamed Slim Ben Youssef
Ouvrages, sons & images
Daniel Meier (éd.). In Between Border Spaces in the Levant, Londres, Routledge, 2021, par Matthieu Rey
 


Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2022, 15 décembre). Parution : Revue Mondes arabes, n°2 « Parlements en (r)évolutions ? », La Découverte, 2022. IISMM. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q2mr

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search