Conférence musicale « Quelle place pour l’Orient et l’islam dans la pop des Balkans ? », Simon Rico — ICI Stephenson, 2 décembre 2022

On l’appelle turbofolk dans l’ancienne Yougoslavie, chalga en Bulgarie, manele en Roumanie, tallava dans le monde albanais et skiladiko en Grèce. Mais hormis la langue, difficile pour une oreille profane de différencier chaque genre de cette eurodance orientalisante, bande-son de la transition post-communiste. Ces musiques populaires qui font vibrer tous les Balkans irritent les élites locales rêvant d’occidentalisation et révèlent l’ambiguïté identitaire de ces pays vis-à-vis de leur passé ottoman.

À propos de l’intervenant

Simon Rico est journaliste, spécialiste des Balkans. Mais il passe le reste de son temps la tête dans les bacs à disques, à la recherche de pépites oubliées. Depuis 2012, il est aussi producteur à France Culture où il s’intéresse aux rapports entre musique, histoire et société.

Durée : 1h15

A retrouver sur le site de l’ICI Stephenson



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2022, 29 novembre). Conférence musicale « Quelle place pour l’Orient et l’islam dans la pop des Balkans ? », Simon Rico — ICI Stephenson, 2 décembre 2022. IISMM. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q2l5

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search