Parution : Études du CERI n°263, « Oman : quand pandémie et transition politique se conjuguent (2020-2022) », Laurent Bonnefoy, octobre 2022

 

Études du CERI n°263
Oman : quand pandémie et transition politique se conjuguent (2020-2022)
Laurent Bonnefoy

 

 

 

 

 

La particularité des Études du CERI est de proposer des analyses qui peuvent tout autant éclairer les non spécialistes que servir de référence aux chercheurs.
Quel qu’en soit le thème – un enjeu global majeur ou une évolution spécifique au « local » – chaque volume obéit aux règles d’une publication scientifique à comité de lecture, la double évaluation anonyme par les pairs étant appliquée lors de la sélection des textes.
Autre trait significatif de cette collection, chaque livraison est le fruit d’une enquête de terrain réalisée par l’auteur.

 

Oman : quand pandémie et transition politique se conjuguent (2020-2022)

La pandémie de Covid-19 en Oman a eu pour caractéristique d’être concomitante avec une transition politique. La simultanéité de l’arrivée au pouvoir du sultan Haytham en janvier 2020, après cinq décennies de règne de Qabous, et de la crise sanitaire ont entraîné une transformation des rôles et fonctions des acteurs politiques et institutionnels. Ces deux dynamiques, a priori indépendantes l’une de l’autre, ont modifié les politiques et les frontières de l’Etat. La mise en avant de la fonction de protection et la valorisation d’un discours scientifique fondé sur l’efficacité se révèlent parfois en rupture avec l’image projetée auparavant, qui mettait l’accent sur une spécificité omanaise marquée par un principe de modération. En outre, la recomposition liée à la place des travailleurs étrangers, érigés en variable d’ajustement économique et sociale, signale un processus de relégation autorisé et accéléré par le contexte spécifique de pandémie et la nécessité de déployer de nouvelles sources de légitimité.

 

Oman : When Pandemic and Political Transition Coincide (2020-2022)

The Covid-19 pandemic in Oman was characterized by its coincidence with a political transition. The coming to power of Sultan Haytham in January 2020 after five decades of Qaboos’rule and the health crisis combined to transform the roles and functions of political and institutional actors. These two dynamics, apparently unrelated have modified the policies and boundaries of the state. The emphasis on the function of protection and the development of a scientific discourse based on efficiency breaks sometimes with the previous image of an Omani specificity marked by a principle of moderation. Moreover, the recomposition that is linked to the place granted to foreign workers, set up as an economic and social adjustment variable, indicates a process of relegation authorized and accelerated by the specific context of the pandemic and the necessity to find new sources of legitimacy.

 

Lisez l’entretien que Laurent Bonnefoy nous a accordé à l’occasion de la publication de cette Etude, venez rencontrer l’auteur qui la présentera lors d’une table ronde avec Frédéric Lagrange le 22 novembre de 17 à 19 heures (salle H405, 28 rue des Saints-Pères, 75007), et retrouvez Oman : quand pandémie et transition politique se conjuguent – Étude du CERI n° 263, en accès libre et exclusivement en version électronique sur notre site internet.

 

À retrouver sur le site de Sciences Po



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2022, 27 octobre). Parution : Études du CERI n°263, « Oman : quand pandémie et transition politique se conjuguent (2020-2022) », Laurent Bonnefoy, octobre 2022. IISMM. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q2it

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search