Atelier-rencontre avec Christian Jambet autour de l’ouvrage Le Philosophe et son guide. Mullâ Sadrâ et la religion philosophique — IISMM, 26 janvier 2023, 10h-12h

Atelier IISMM Philosophie et direction spirituelle en islam chiite

avec Christian Jambet (EPHE) autour de son ouvrage
Le Philosophe et son guide. Mullâ Sadrâ et la religion philosophique.

Gallimard, NRF essais, 2021.

 

avec Dominique Avon (IISMM, EPHE) et Mathieu Terrier (CNRS, LEM)

Le jeudi 10 novembre de 10h à 12h > 26 janvier 2023 de 10h à 12h
IISMM, EHESS, Salle B_18, 3ème étage, 54, Boulevard Raspail 75006 Paris

En raison d’un nombre limitées de places merci de vous inscrire à l’adresse : COMPLET

Vous avez également la possibilité de suivre l’atelier en visioconférence :
https://bbb.ehess.fr/b/fra-lzk-hvs-wue 

Le Philosophe et son guide. Mullâ Sadrâ et la religion philosophique. Gallimard, NRF essais, 2021

Mullâ Sadrâ vécut à la charnière des XVIe et XVIIe siècles de notre ère. De celui qui fut surnommé « le tout premier des métaphysiciens », l’ayatollah Khomeiny n’eut de cesse de se réclamer lors de la révolution de 1979 en Iran.
Mullâ Sadrâ, en effet, pose la question de la guidance de la communauté des croyants : revient-elle au plus pieux qui suit l’enseignement du Coran à la lettre ou au philosophe qui, à la suite des Grecs et de Platon en particulier, vise au perfectionnement de l’âme humaine jusqu’à atteindre le bonheur par la connaissance de la vérité ? L’ascension de l’âme savante vers l’lntellect débouche sur la vraie révélation coranique. Mais la religion philosophique se déploie cachée, ésotérique, face à l’exotérisme d’une orthodoxie bornée par la lettre de la Révélation. C’est le drame de l’islam contemporain.
Quel qu’il soit, le guide ne peut ignorer les enseignements relatifs à la connaissance de Dieu, au message prophétique, aux êtres suprasensibles, à la connaissance de l’âme humaine. Sinon, sans le relai herméneutique que la philosophie offre aux enseignements des imâms, les théologiens et les juristes se substituent, par leur rationalité propre, à celui qu’ils entendent représenter. Le pouvoir spirituel se dégrade inéluctablement en une autorité limitée, juridique, policière. C’est le drame de l’Iran depuis 1979

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search