Parution : Gabriel Martinez-Gros, La traîne des empires. Impuissance et religions, Passés composés, 2022

 

La traîne des empires
Impuissance et religions

Gabriel MARTINEZ-GROS

 

 

 

 

 

 

Christianisme, islam, bouddhisme, les trois religions aux milliards de fidèles sont des créations de fin d’empire, les traînes des trois empires-mondes que sont Rome, la Chine et l’Islam. De ces religions Gabriel Martinez-Gros ne retient ici qu’un point commun, le moment où elles sont nées, lorsque l’impuissance croissante du pouvoir impérial dissocie son action politique de son système de valeurs, lorsqu’il passe de l’agir militaire et politique au dire religieux.

La résonnance avec le monde moderne est frappante. La fin de l’extraordinaire poussée économique et démographique de la modernité (1800-2050), où l’Occident, empire informel, étendit sa domination, devrait ainsi voir une nouvelle émergence religieuse, de la même façon que l’affaiblissement de Rome aux IIIe-IVe siècles, la disparition des Han à la même époque, le naufrage du califat islamique entre IXe et XIe siècle ont abouti à des éclosions religieuses. Telle est l’idée majeure de ce livre aussi brillant que novateur, porté par une érudition confondante.

 

À retrouver sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2022, 9 septembre). Parution : Gabriel Martinez-Gros, La traîne des empires. Impuissance et religions, Passés composés, 2022. IISMM. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q2fg

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search