Appel à communication : “Les Amazighes dans la tourmente des printemps arabes. Enjeux et perspectives des revendications berberes en Afrique du nord”, panel du 4e World Congress of Middle East Studies (WOCMES), Ankara (Turquie), 18-22/08/2014 — LIMITE : 31/01/2014

Date ultime de remise des résumés : 2 décembre 2013.

En Afrique du Nord, le terme “Printemps arabe” bute sur un certain rejet dans certains milieux dans la mesure où il occulte des réalités revendicatives fortement ancrées depuis maintenant plus de trente ans et qui jouent un rôle clef dans les évolutions  politiques et culturelles qui ont marqué cette région ces dernières années.

Ce panel s’intéressera  spécifiquement au mouvement de revendication identitaire et linguistique berbère. Dans toute l’Afrique du Nord, la revendication culturelle amazighe articule toute une série d’acteurs collectifs. La structuration organisationnelle, la trajectoire, les répertoires d’actions et le pouvoir de se faire entendre de ces derniers varient selon les situations nationales tandis que se développent un discours et des références idéologiques communes, pan-amazighes. Les mobilisations en Kabylie, la participation des Amazighes au mouvement du 20 Février au Maroc, l’irruption sur la scène politique berbère de forces armées en Libye, l’émergence d’une revendication amazighe en Tunisie s’ajoutent à une extension des revendications culturelles et linguistiques à des domaines comme l’environnement et la gestion des ressources économiques locales.

Le panel se proposera donc de discuter des thèmes en relation avec cette évolution et d’étudier la situation dans les différents pays affectés d’un point de vue comparatif ou individualisé.

Les questionnements suivants pourraient être traités :

–              Certains voient dans le mouvement amazigh une digue contre les modèles politico-religieux venus d’Orient. Les polémiques sur l’évangélisation en Kabylie ou les attaques contre le militant et intellectuel Ahmed Assid au Maroc posent la question du rapport à la religion et la laïcité du discours amazigh. Ce faisant on peut se poser la question de savoir comment l’islam commence à assumer les revendications linguistiques et identitaires berbères?

–              Quelles sont les enjeux politiques et les véritables implications de ce mouvement identitaire sur les constructions historiques et les discours idéologiques des nations nord-africaines de la période post-indépendance?

–              Ce mouvement risque-t-il de menacer l’unité nationale des pays nord-africains? Dans quelle mesure est-il considéré comme un facteur de déstabilisation pour les pouvoirs en place?

–              Le réveil amazigh ou berbère vient cette fois-ci de l’est. Les amazighs Tunisiens et Libyens ont participé aux « révolutions » et ne sont pas disposés à renoncer à un abandon de leurs revendications identitaires. Comment se structurent-ils ? Quelles seront leurs chances d’aboutir à leurs objectifs ? À quel prix ? Quel sera leur impact sur le reste des pays nord-africains ?

–              De nombreux jeunes amazighes du Maroc ont participé aux mobilisations autour du Mouvement du 20 Février tandis que dans leur sillage la réforme constitutionnelle de juillet 2011 officialisait la langue et l’identité amazighe. Quel a été le rôle des mouvements amazighes au sein de ces mobilisations ? Quelles sont les reconfigurations en cours et les stratégies qu’ils développent depuis lors ? Quel est le poids du facteur générationnel dans l’évolution de ses mouvements et notamment des répertoires d’actions ?

Autant de questions qui pourront faire l’objet de propositions de communications dans ce panel, sans pour autant fermer la porte à d’autres suggestions en relation avec la thématique principale de cette rencontre.

Ce panel est organisé dans le cadre du projet de recherche de l’Instituto de Estudios Sociales Avanzados du Consejo Superior de Investigaciones Científicas (IESA-CSIC) : « Jeunes, changement social, politique et sociétés en réseaux en Méditerranée : le cas des pays du Maghreb » (2012-2014) financé par le Secrétariat d’Etat à la recherche du Ministère espagnol de l’Économie et la compétitivité (CSO2011-29438-C05-04).

Nous vous demandons de bien vouloir envoyer un résumé (200 mots) aux organisateurs :

Mohand Tilmatine (Université de Cadix Espagne) et Thierry Desrues (IESA-CSIC, Cordoue, Espagne)

Contacts : mohand.t…@uca.es ; tdes…@iesa.csic.es

 

Thierry DESRUES

Científico Titular

IESA/CSIC

Campo Santo de los Mártires, 7

14004 Córdoba

Tel. 957760252

http://www.iesa.csic.es



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2013, 28 novembre). Appel à communication : “Les Amazighes dans la tourmente des printemps arabes. Enjeux et perspectives des revendications berberes en Afrique du nord”, panel du 4e World Congress of Middle East Studies (WOCMES), Ankara (Turquie), 18-22/08/2014 — LIMITE : 31/01/2014. IISMM. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pxen

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search