Journée d’études « Articuler l’histoire sociale et environnementale. Proche-Orient, Maghreb, Afrique (XIXe-XXe siècles » — MMSH Aix-en-Provence et en ligne, 20 mai 2022

Vendredi 20 mai 2022, 9h-17h30, MMSH, salle Georges Duby, Aix-en-Provence et en visioconférence : lien Zoom

Organisateurs : Antonin Plarier (Université Lyon 3 / LARHRA) et Iris Seri-Hersch (Aix-Marseille Université / IREMAM).

PRÉSENTATION

Cette journée d’études a pour objectif de rassembler des historien·ne·s contemporanéistes spécialistes du Proche-Orient, du Maghreb et de l’Afrique travaillant dans une optique environnementale. Si la trame politique globale de l’histoire moderne et contemporaine de ces régions est bien connue (domination impériale ottomane ou monarchique locale, tutelle coloniale européenne, accession à la souveraineté nationale), les dynamiques sociales, juridiques et environnementales sont sous-documentées. Cette rencontre ambitionne de renforcer les liens entre des « aires » habituellement séparées tout en englobant une diversité de zones climatiques et d’écosystèmes, des côtes méditerranéennes aux forêts tropicales, en passant par les milieux désertiques. Afin de permettre un dialogue heuristique, il s’agira de réfléchir plus particulièrement aux manières d’articuler histoire sociale et environnementale, à partir de cas précisément situés et dans une approche comparatiste attentive aux sources mobilisées.

PROGRAMME 

9h00 – Accueil des participants

9h15 – Introduction à la journée d’études (Antonin Plarier & Iris Seri-Hersch)

9h30 – L’eau et le sacré en Égypte

Discutante : Ghislaine Alleaume, CNRS-IREMAM 

Émilie Pasquier, diplômée de master en histoire, Sciences Po Paris, « La Société des Eaux du Caire (1865–1954), entre bien commun et intérêts privés. »

Catherine Mayeur-Jaouen, Sorbonne Université, « Culte des saints et histoire environnementale dans l’Égypte des XIXe et XXe siècles. »

10h30 – Discussion
11h00 – Pause

11h15 – Prosopographie et gestion des ressources naturelles dans l’Algérie coloniale

Discutant : Grégory Quenet, Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines

Hugo Vermeren, TELEMMe / IC-Migrations, « Des agents au service de la protection de l’environnement. Une histoire du service des garde-pêches en Algérie pendant la période coloniale. »

Jonas Matheron, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, « Qui sont les forestiers algériens ? Enquête prosopographique au cœur du service forestier algérien (années 1830–années 1930). »

12h15 – Discussion

12h45-14h00 – Pause déjeuner

14h00 – Enjeux sociopolitiques de l’agriculture méditerranéenne

Discutant : Nicolas Michel, Aix-Marseille Université

Nessim Znaien, Philipps-Universität Marburg, « D’une crise écologique à une crise sociale ? Mauvaises récoltes de blé et fixation du prix du pain dans la Tunisie coloniale (1910–1922). »

Elisabeth Mortier, Sorbonne Université, « Calculer   les   terres   cultivables   de   la   Palestine   mandataire (1922–1948) : un enjeu environnemental, social et politique. »

15h00 – Discussion
15h30 – Pause

15h45 – Politiques de la faune, de l’Afrique à l’arène internationale

Discutant : Romain Tiquet, CNRS-IMAf 

Damiano Matasci, Université de Genève, « Gouverner la nature, moderniser le colonialisme : Hans Brédo et la coopération internationale antiacridienne en Afrique (années 1940–années 1960). »

Guillaume Blanc, Université Rennes 2, « Le conservationnisme post-colonial : aux sources d’une histoire globale de la nature. »

16h45 – Discussion et conclusions
17h30 – Fin de la journée d’études 

À retrouver sur le site de l’IREMAM


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search