Exposition | La description de l’Égypte (1802-1830). Autour de la série inscriptions, monnoies et médailles” — MMSH Aix-en-Provence, du 30 mars au 30 avril 2022

Inscriptions, monnoies et médailles. Inscriptions koufiques gravées sur le meqyâs de l'île de Roudah
Photo : Inscriptions, monnoies et médailles. Inscriptions koufiques gravées sur le meqyâs de l’île de Roudah © The New York Public Library, Digital collections

 

Exposition de planches originales du 30 mars au 30 avril 2022, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, salle de convivialité, bâtiment C, Aix-en-Provence. Organisée par Anna Lagaron-Khalifa, chercheuse post-doctorante, projet ERC HornEast, Iremam. Contact : anna.lagaron-khalifa@univ-amu.fr

La Description de l’Égypte (1802-1830) est un ouvrage monumental dont la seule évocation rappelle la campagne d’Égypte menée par Bonaparte de 1798 à 1801 à laquelle participèrent plus d’une centaine de scientifiques. La restitution de leurs visions de l’Égypte dans un ouvrage au format pharaonique a contribué à engendrer un réel engouement pour la culture et l’histoire égyptiennes. Dans la préface de l’ouvrage, Joseph Fourier, membre de la commission de publication, rappelle que la Description de l’Égypte doit plutôt « être considérée comme un ouvrage destiné à l’étude, que comme un ouvrage de luxe ». Néanmoins, la première édition de l’ouvrage comprend 9 volumes in-folio de textes et onze tomes de planches reliées en 13 volumes dont 10 répartis en 3 sections (Antiquité, État Moderne et Histoire Naturelle). En outre, les planches sont gravées sur un format allant du Grand-Atlas (541 x 704 mm) au format Grand-Monde (812 x 1137 mm), faisant que les volumes sont difficilement manipulables et relativement fragiles. Ce format hors-norme et couteux en a donc fait un ouvrage réservé aux institutions. Aujourd’hui, considérées comme pièces de musée, les premières éditions de l’ouvrage demeurent peu accessibles aux lecteurs curieux d’approcher les planches originales.

L’idée initiale de cette exposition est donc de permettre un accès privilégié à quelques planches issues d’une collection privée. Elles proviennent des archives de la commission de publication : ce sont des invendus qui se présentent dans leur état d’origine, sans massicotage, ni reliure. Cet aspect leur donne un format propice à l’exposition et à l’étude.

Ainsi en parallèle de l’exposition une journée d’ateliers doctoraux aura lieu le vendredi 8 avril 2022. Les planches choisies s’articulent autour de la série Inscriptions, Monnoies et Médailles extraite de la section de la Description de l’Égypte intitulée État Moderne. Cette série présente un ensemble d’inscriptions provenant du Nilomètre de l’île de Rawda et de la Mosquée d’Ibn Tulun au Caire ainsi qu’un certain nombre de monnaies et de sceaux islamiques d’époques médiévales et ottomanes. L’exposition se compose donc d’une dizaine de planches sur lesquelles apparaissent plans, coupes et vues de monuments ou paysages dont le choix vise à montrer un aspect de la section État Moderne.
Remerciements à Alain Peter pour le prêt exceptionnel de sa collection.

À retrouver sur le site de l’IREMAM



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2022, 5 avril). Exposition | La description de l’Égypte (1802-1830). Autour de la série inscriptions, monnoies et médailles” — MMSH Aix-en-Provence, du 30 mars au 30 avril 2022. IISMM. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q288

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search