Appel à contributions Colloque Anita Caron « Religions et médias : discours et représentations », 24 mai 2022,  UQAM, hybride — LIMITE: 31/03/2022

 

Chaque année, l’Association des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs en sciences religieuses (AÉCSSR) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) organise un Colloque Anita Caron. Ce colloque international annuel désire offrir cette année l’opportunité aux étudiant.e.s de cycles supérieurs issu.e.s de toutes les disciplines et s’intéressant au phénomène religieux de partager le fruit de leurs recherches tout en contribuant à entretenir les débats sur l’importance de l’étude du religieux pour une compréhension élargie des sociétés, en plus de se familiariser avec la communication scientifique.

Le Colloque Anita Caron aura lieu le 24 mai 2022 et en « mode hybride ». Le comité organisateur du colloque sollicite des propositions de communication en lien avec la thématique : « Religions et médias : discours et représentations ».

La circulation des certaines idées et pratiques religieuses (sermons, prêches, prières…) s’effectuent au sein de nos sociétés par l’intermédiaire de différents médias : la presse, la radio, la télévision, etc. L’appropriation des nouvelles technologies d’information et de communication (NTICs) (WhatsApp, YouTube, Facebook, etc.) par le religieux a permis donc la circulation des croyances et mouvements religieux au-delà des frontières locales. Le contexte de la pandémie a aussi contraint de nombreux groupes religieux à faire appel à ces NTICs et aux médias socionumériques et à investir dans la communication de masse. De surcroît, certaines pratiques rituelles ont également été forcées à migrer en ligne. Il est possible de concevoir, à partir de l’approche de Nick Couldry que religions et médias opèrent une « médiation du centre », c’est-à-dire les religions et médias parlent les unes des autres et s’utilisent mutuellement.

(Douyère et Antoine, 2018). Les différentes modalités de communication contribuent à divers types d’ordre social, politique, culturel, économique et religieux. Apparaissant séparés ou disjoints, religions et médias opèrent parfois par appropriation mutuelle, parfois par mise à distance. En revanche, ils sont pourtant unis dans leur médiation avec le monde; ils ont en commun le déploiement des discours et des formes sémiotiques d’une relation d’altérité, de désir de transmettre, du souci sinon de faire loi, du moins d’informer et peut être Comité scientifique : Roxanne Marcotte (Professeure UQAM) ; Frédéric Dejean (Professeur UQAM); Bouba Mamoudou (Professeur, Université de Ngaoundéré, Cameroun), Binaté Issouf, (Maître de conférences, Université Alassane Ouattara, Côte d’Ivoire); Mohamed Sakho Jimbria (Dr, Université de Lorraine et Université de Montréal); Hassan Mohamadou (Doctorat UQAM). de distraire. L’interaction entre religions et médias implique une certaine mesure d’influence mutuelle. Au centre des problématiques sociétales contemporaines, les termes « religions », « médias » et la question de pluralité et leurs acceptions diverses, voire parfois dichotomiques, reviennent inlassablement dans le débat et ne cessent d’interroger les chercheurs.es. L’objectif de ce colloque international consacré aux « Religions et médias : discours et représentation » est d’interroger deux champs disciplinaire par le biais de l’interaction entre religions et médias, en valorisant la pluralité des approches, des époques et des aires cultuelles

Sans exclure d’autres thèmes, les propositions de communications pourront s’inspirer de l’une des thématiques suivantes :

1- Religions et médias : épistémologie, théorie et l’empirie et perspectives
2- Le religieux à l’ère de la numérisation
3- La représentation médiatique de la religion : regards croisés
4- La circulation d’idées et pratiques religieuses par les médias socionumériques
5- Idées et mouvements religieux. De la pratique locale à la pratique globale.

Le comité organisateur vous invite à soumettre vos propositions de communication individuelle, de séances ou d’ateliers avant le 31 mars 2022. Les propositions de communication individuelle devront compter un maximum de 300 mots. Inclure votre nom, le titre de la communication, le thème sélectionné et l’institution de rattachement, département, laboratoire) et une courte notice biographique (env. 50 mots). Les propositions hors thèmes et dans une autre langue que le français seront également considérées.

Les contributeurs.rices dont les propositions seront retenues auront la notification au plus tard le 11 avril 2022 et le colloque se déroulera le 24 mai 2022. Soumettre vos propositions de communication individuelles ou de séances à l’adresse courriel suivante : colloque.anitacaron[at]gmail.com Lors de soumission de vos propositions, veillez utiliser ‘’ Colloque Hiver 2022’’ comme objet de votre courriel.

Comité scientifique : Roxanne Marcotte (Professeure UQAM) ; Frédéric Dejean (Professeur UQAM); Bouba Mamoudou (Professeur, Université de Ngaoundéré, Cameroun), Binaté Issouf, (Maître de conférences, Université Alassane Ouattara, Côte d’Ivoire); Mohamed Sakho Jimbria (Dr, Université de Lorraine et Université de Montréal); Hassan Mohamadou (Doctorat UQAM).

À retrouver sur le site du Département de sciences des religions de l’UQAM


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Chargé de diffusion scientifique (17 mars 2022). Appel à contributions Colloque Anita Caron « Religions et médias : discours et représentations », 24 mai 2022,  UQAM, hybride — LIMITE: 31/03/2022. IISMM. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/q26l


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search