Parution: Michel Dousse, La figure d’Abraham dans la Bible et le Coran, L’Harmattan, 2021


LA FIGURE D’ABRAHAM
Dans la Bible et le Coran

Michel Dousse
Préface de Pierre Lory

 

 

 

L’Harmattan
Collection : Théôria

 

Dans le présent ouvrage, Michel Dousse nous offre une lecture renouvelée de la figure d’Abraham, plus précisément sur la portée des récits coraniques concernant le patriarche, mis en regard des textes de la Bible dans leurs interprétations juives et chrétiennes. Son originalité est d’ouvrir au lecteur francophone une réflexion dense et argumentée sur l’Abraham coranique. Si la spécificité coranique d’Abraham/Ibrâhîm est en particulier bien mise en relief, le ton général de l’ouvrage n’est pas à la séparation des trois monothéismes. Ceux-ci se révèlent au final bel et bien réunis par une référence au père commun. Non seulement parce qu’Abraham est une figure des origines, mais aussi parce qu’il désigne un horizon eschatologique.

Date de publication : 23 décembre 2021
Broché – format : 13,5 x 21,5 cm • 260 pages
ISBN : 978-2-343-24995-7
EAN13 : 9782343249957
EAN PDF : 9782140199349
(Imprimé en France)

Michel Dousse, né le 23.12.1929 et mort le 08.09.2015.
Attiré par la vie et l’œuvre de Charles de Foucauld et par le désert, il part en 1952 pour le Sahara et rencontre pour la première fois le monde arabe et l’islam.
De 1955 à 1958, il séjourne au Proche-Orient pour des études de langue et de civilisation arabes (Damas et Beyrouth, Université Saint-Joseph).
De 1958 à 1963, il étudie la philosophie thomiste et la théologie à Toulouse.
A la suite du Concile Vatican II, il part à Rome pour travailler pendant huit ans au Conseil des Laïcs, créé par le pape Paul VI.
En 1975, il s’installe à Paris, se spécialise dans le domaine de l’étude des trois religions monothéistes et entreprend une thèse de doctorat d’Etat sur L’expérience du désert et le monothéisme, sous la direction du Professeur Michel Meslin, Paris IV Sorbonne.
Ensuite il travaille comme chercheur indépendant, soutenu pendant de nombreuses années par la Rothko Chapel Houston Texas (USA), fondation pour la rencontre des religions et des cultures, créée par Mme et M. Dominique et Jean de Ménil.
Il devient également membre de l’Institut de recherche pour l’étude des religions (Paris IV, Sorbonne).
Jusqu’à sa mort, il poursuit ses recherches comparatives dans le domaine des trois religions monothéistes, en “prise directe” avec les textes sacrés fondateurs en leur forme conservée, Bible et Coran, prêtant une attention particulière à l’analyse sémantique, à la comparaison de vocables, en l’occurrence entre l’hébreu et l’arabe, et à leurs harmoniques anthropologiques, symboliques, philosophiques.

 

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search