Cinéma | Soirée et Nuit Égyptienne au Louxor, Cinéma le Louxor et Institut des Cultures d’Islam — Paris, 7 et 15 janvier 2022

Soirée égyptienne : « Le bonnet magique », film de Niazi Mostafa
7 janvier 2022 – 20:00

Film de Niazi Mostafa, Égypte, 1944, 1h54, VOSTFR

L’ICI, le Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen Orient et le Louxor s’associent pour une nouvelle soirée égyptienne. A la manière d’une fable, ce film raconte l’histoire d’Abbas, plombier de métier, pour qui l’argent est le seul moyen de faire le bonheur. Il découvre un jour un bonnet magique, qui lui permet d’obtenir tout ce qu’il désire. Devenu riche et matériellement comblé, il se rend vite compte qu’il a en même temps perdu tous ses amis.

Niazi Mostafa est un réalisateur égyptien. Avec plus d’une centaine de films à son actif, il compte parmi les réalisateurs les plus renommés de sa génération.

À retrouver sur le site de l’Institut des Cultures d’Islam

 

 

MADEMOISELLE HANAFI ET MADAME LA DIABLESSENUIT ÉGYPTIENNE AU LOUXOR

En partenariat avec l’ICI, l’Institut des Cultures de l’Islam et dans le cadre de

l’exposition Kitsch ou pas kitsch, le Louxor vous propose une soirée dédiée au cinéma populaire égyptien.

Fatin Abdel Wahab et Henry Barakat sont deux réalisateurs égyptiens qui ont alimenté la légende du cinéma populaire par leurs nombreuses comédies à succès. Soirée présentée par Charles Tesson, critique et historien du cinéma, délégué général de la Semaine de la critique à Cannes.

VENDREDI 15 JANVIER
19H – MADEMOISELLE HANAFI (ANISSA HANAFI)
de Fatin Abdel Wahab
avec Ismail Yasin, Magda, Suleiman Naguib
Égypte – 1H33 – 1954 – VOSTF

Une comédie parmi les plus progressistes et controversées des années 1950, mettant en scène la fâcheuse et hilarante histoire d’un jeune marié qui se réveille un jour à l’hôpital et découvre stupéfait qu’il a changé de sexe.

21H30 – MADAME LA DIABLESSE
de Henry Barakat
avec Samia Gamal,Farid El Atrache, Lola Sedki
Égypte – 2H – 1949 – VOSTF

Une comédie musicale sur fond de conte des Mille et une Nuits narrant l’amour impossible entre un acteur sans fortune et sa bien-aimée bien née, incarnés par le couple-star du cinéma égyptien de l’époque, Samia Gamal et Farid El Atrache.

Réservation fortement conseillée

À retrouver sur le site du Louxor


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search