Poste de Chercheur.euse au sein du Département des études arabes, médiévales et modernes (DEAMM) / Ifpo — LIMITE : 30/09/2021

Intitulé du poste :
Chargée de mission « chercheuse » / chargée de mission « chercheur »  à l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) – antenne de Beyrouth – Liban.

Source : https://www.ifporient.org/appel-a-candidature-chercheuse-chercheur-deamm/ 

Lieu de travail :
Institut français du Porche-Orient (Ifpo) – antenne de Beyrouth, Liban

Date de prise de fonction :
01/09/2022

Date limite de candidature :
23/08/2021 La date limite de candidature pour ce poste est prolongée jusqu’au 30/09/2021

Description synthétique du poste :
Élaboration de programmes de recherche sur le Proche-Orient arabe et/ou islamique (VIIe-XIXe siècles) ou les études arabes (toutes périodes) dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS) au sein du Département des études arabes, médiévales et modernes (DEAMM), dans un institut de recherche à vocation régionale (Liban, Jordanie, Irak, Territoires palestiniens) placé sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et du CNRS.

Activités principales :

Sous l’autorité du Directeur de l’IFPO et de la directrice des Etudes Arabes Médiévales et Modernes (DEAMM), le/la chercheur(e) aura pour responsabilité de :

– développer un projet de recherche, finalisé par une ou des publications, qui s’inscrive dans les champs de recherche prioritaires du département des études arabes, médiévales et modernes de l’Ifpo. Dans le cadre de ce programme, il/elle s’attachera tout particulièrement à mobiliser des chercheurs et des institutions de recherche de la région ainsi que des pays de l’Union européenne.

– contribuer au développement de partenariats locaux régionaux et internationaux

– structurer ses projets par la recherche de financements extérieurs (mécénat, ANR, ERC)

– participer aux travaux collectifs de l’UMIFRE, à l’organisation de manifestations scientifiques et de valorisation de la recherche, au travail d’édition de la revue et à l’accompagnement des étudiants.

Le/la chercheur(e) devra maîtriser les langues française et arabe, avoir une connaissance fine de la recherche en SHS et des réseaux universitaires et scientifiques régionaux, européens et internationaux.

Le sens du travail en équipe est attendu : s’intégrer dans une équipe de recherche pluridisciplinaire et participer aux activités scientifiques de l’Ifpo, constituer et animer des réseaux locaux, régionaux et internationaux de chercheurs et établir régulièrement des rapports d’activité individuels et collectifs.

Champs de recherches prioritaires : archéologie islamique et culture matérielle, histoire médiévale et moderne (des débuts de l’islam à la fin de la période ottomane), linguistique et littérature arabes, philosophie et histoire de la pensée, religions au Proche-Orient médiéval et moderne.

Contexte :
L’Institut français du Proche-Orient est né en 2003 du regroupement de l’Institut français d’études arabes de Damas (IFEAD, fondé en 1922), de l’Institut français d’archéologie du Proche-Orient (IFAPO, 1946 Liban puis Syrie et Jordanie), et du Centre d’études et de recherches sur le Moyen-Orient contemporain (CERMOC, 1977 Liban et 1988 Jordanie). Son statut est celui d’une Unité Mixte des Instituts français de recherche à l’étranger (UMIFRE 6), relevant à la fois du Ministère français de l’Europe et des Affaires Etrangères et du CNRS (USR 3135). L’Ifpo est présent au Liban (siège à Beyrouth), en Jordanie (Amman), dans les Territoires palestiniens (Jérusalem), au Kurdistan d’Irak (Erbil) et en Syrie où ses implantations (Damas et Alep) sont actuellement fermées au public. Il réunit  comprend trois départements pluridisciplinaires spécialisés (Archéologie et histoire de l’Antiquité ; Etudes arabes, médiévales et modernes ; Etudes contemporaines) et quatre services (Presses de l’Ifpo, Ressources électroniques et bibliothèques, Informatique, Secrétariat général)

Composition de l’équipe de travail :
L’équipe de travail de l’ensemble des antennes de l’Ifpo se compose d’environ 80 personnes. A Beyrouth setrouve à peu près la moitié de ces effectifs, incluant la direction, les directions scientifiques et les services. Placé sous l’autorité du directeur de l’Ifpo et de la directrice du département des études arabes, médiévales et modernes, le/la chercheur(e) travaille en lien avec les agents du centre (chercheurs, jeunes chercheurs, agents de droit local, boursiers, etc.), et les antennes de l’Ifpo (Irak, Jordanie, TP).

Environnement professionnel :
Équipe de chercheurs, chercheurs associés, étudiants, agents de droit local.Collaboration étroite avec les institutions locales.

Liaisons fonctionnelles :
Milieux académiques et scientifiques français, locaux et régionaux, institutions de recherche et sur le patrimoine, services publics, organismes supranationaux, associations, ONG, bailleurs (IF Paris, ANR, ERC, fondations privées, instituts), CNRS, maison d’éditions, etc.

Conditions particulières d’exercice :
Forte disponibilité, très bonne capacité d’organisation et d’animation scientifiques, capacité à conduire
ses propres recherches tout en souciant du collectif du centre d’accueil. Le/la chercheur/e est basé/e à
Beyrouth (Liban) mais a vocation à développer son activité sur d’autres sites de l’Institut. Contraintes liées à un exercice professionnel à l’étranger. Bonne connaissance de la recherche et des réseaux universitaires et scientifiques au Proche Orient, en France et à l’international.

Informations complémentaires


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search