Bulletin de l’IISMM n°136, été 2021

Ce dernier bulletin de l’année universitaire vous présente les événements, nouvelles parutions, palmarès des Prix 2021 ainsi que la programmation de l’IISMM à disposition pour la rentrée. Les modalités d’organisation seront précisées à ce moment-là.

À partir du 1er septembre 2021, une assistante ingénieure sera en charge de la communication générale et numérique de l’IISMM, du Bulletin et de la refonte du site web institutionnel afin d’améliorer la visibilité et l’accessibilité des informations selon les normes en vigueur.

La direction de l’IISMM tient à saluer le travail remarquable accompli, à ce poste, par Caroline Kohlmayer depuis octobre 2016. Au cours de ces années, toute l’équipe a pu apprécier son sérieux, sa rigueur, son souci de faire évoluer les outils à notre disposition, et son attention à l’inscription de l’IISMM au sein de l’EHESS, en lien avec le CNRS. Nous la remercions chaleureusement et nous lui adressons nos meilleurs vœux pour ses choix d’avenir professionnel.

D’autres changements vont advenir au sein de l’équipe de l’IISMM, vous trouverez les informations à jour à la rentrée prochaine sur le site institutionnel.

Sommaire du Bulletin n°136

Actualité de l’IISMM

Manifestations scientifiquesParutionsConférences publiques 2021-2022Séminaires de l’IISMM 2021-2022

Veille concernant les recherches sur l’islam et les sociétés du monde musulman

Actualité de la recherche • Opportunités • Quelques parutions • Autres annonces et ressources

Actualité de l’IISMM

Manifestations scientifiques

4e Congrès des études sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans
Du 28 juin au 2 juillet 2021 s’est tenu le 4e Congrès des études sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans. Selon la formule déjà éprouvée en 2015, 2017, et 2019, mais en s’adaptant aux circonstances sanitaires, ces cinq journées ont offert, à travers près de 80 ateliers et de nombreuses autres propositions (tables rondes, fil rouge jeunes chercheurs, prix de thèse, films, théâtre, concert), un panorama riche et foisonnant des questionnements actuels, des travaux de recherche personnels et collectifs, achevés ou en cours, portant sur le Moyen - Orient, le Maghreb, ainsi que sur l’islam et les musulmans dans le monde.
Une partie des ateliers, la session inaugurale et le concert ont été enregistrés et peuvent être revus. Il suffit de s’inscrire, puis de se connecter avec ses identifiants (bouton « connexion » en haut à droite) : vous verrez alors apparaître un onglet « Replay » dans le menu principal.

Les Prix de thèse et Prix Michel Seurat 2021 ont été remis dans le cadre de ce Congrès  : 

Palmarès du Prix de thèse 2021
Le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Moyen-Orient et mondes musulmans et l’Institut d’étude de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM) sont heureux de publier le palmarès 2021 du Prix de thèse sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans. À la suite de l’évaluation des 46 candidatures reçues et des délibérations du jury, trois prix thématiques ont été décernés, ainsi que deux prix spéciaux du jury. L’attribution du prix de thèse Rémy Leveau sur l’islam en France et en Europe, soutenu par le Bureau central des cultes du ministère de l’Intérieur, a été reportée à l’année 2022. Lire la suite

Lauréate du Prix Michel Seurat 2021
Le Prix Michel Seurat, institué en 1988 par le CNRS, « vise à aider financièrement chaque année un jeune chercheur, ressortissant d’un pays européen ou d’un pays du Proche-Orient ou du Maghreb, contribuant ainsi à promouvoir connaissance réciproque et compréhension entre la société française et le monde arabe ».
Depuis 2017, l’organisation du Prix a été déléguée au GIS Moyen-Orient et Mondes Musulmans, en partenariat avec l’IISMM (EHESS-CNRS) et Orient XXI. 2021 marque la 32e édition du prix. 26 candidatures ont été reçues. 20 dossiers ont été déclarés éligibles et ont été examinés. Lire la suite


Journée d’étude « Algérie/Soudan : Racines, répertoires, et catégorisations des révoltes populaires de 2019 »

Au Collège de France, le 2 septembre 2021

Organisée par l’équipe « Anthropologie comparative des sociétés et cultures musulmanes », avec l’appui du CESSMA, F3S, IISMM, LAS, PALOC (UMR 208)
Contact : Yazid Ben Hounet


Colloque international « Les prophètes itinérants. Réécritures, appropriations et métamorphoses des figures prophétiques dans les sources islamiques »

Du 16 au 18 septembre 2021 à l’Institut du Monde Arabe, salle du Haut Conseil (le 16 septembre), et Sorbonne Université, campus des Cordeliers, amphithéâtre Pasquier (les 17 et 18 septembre).

Réunissant des spécialistes d’études islamologiques, littéraires et historiques, « Les prophètes itinérants » vise à jeter une lumière nouvelle sur la place qu’occupent les prophètes dans les différents champs des savoirs arabes prémodernes. Du Coran aux histoires universelles, du hadith aux miroirs des princes et du qaṣaṣ al-anbiyāʾ aux romans de chevalerie, les travaux contribueront au décloisonnement des études sur les sources de l’islam prémoderne tout en explorant les fonctions que remplit la figure prophétique et les transformations qu’elle subit dans chaque contexte abordé.

Organisateurs : Mehdi Azaiez (UC Louvain), Rémy Gareil (Université Lyon 2 – UMR 5648 CIHAM), Iyas Hassan (Sorbonne Université – UMR 8167 Orient & Méditerranée)

Pour tout renseignement, vous pouvez consulter le site du colloque prophetes.sciencesconf.org

Crédits image : Al-Khidr, miniature moghole du XVIIe siècle (détail). Domaine public.

Parutions

 

Minorités en Islam, islam en minorité
Collectif

Le troisième volume de cette collection reprend les conférences publiques de 2016-2017 sur le thème « Minorités en Islam, islam en minorité ».
Évoquer les minorités en Islam, c’est penser immédiatement aux minorités religieuses non musulmanes en pays majoritairement musulman et tout particulièrement à celles qui ont bénéficié du statut de dhimmi, de « tributaire ». Les contributions rassemblées dans ce recueil proposent un déplacement du regard en interrogeant la notion de « minorité » telle qu’elle est entendue dans chaque discipline scientifique : histoire, géographie, sociologie, droit, etc. Si cette notion renvoie d’emblée à des groupes en situation d’infériorité numérique par rapport à une majorité démographique, qu’elle soit religieuse, culturelle, linguistique ou sociale, elle a aussi une dimension politique. Et il arrive qu’un groupe minoritaire démographiquement, tels les alaouites en Syrie, les sunnites en Irak jusqu’à la chute de Saddam Hussein, exerce le pouvoir. Cependant, dans la majorité des cas, les minorités demeurent des groupes dominés, parfois discriminés, qui cherchent à faire valoir leurs droits, leur spécificité, leur idéologie, leur mode de vie. La notion renvoie alors aux questions d’identités et de résistance, tout en exprimant une volonté d’appartenance à un ensemble plus vaste, social, politique, ou religieux.
Les minorités dont il est question dans ce recueil sont tout autant celles constituées par les musulmans en Europe ou en Chine que par celles présentes dans les pays d’Islam. Les minorités confessionnelles sont bien sûr abordées, mais aussi les minorités sociétales regroupées autour d’affinités politiques, idéologiques, religieuses ou de genre.
Avec les contributions de : Nilüfer Göle, Mathieu Terrier, Michel Boivin, Bruno Paoli, Bernard Heyberger, Marie-Paule Hille, Nadine Weibel et Frédéric Lagrange. 

Marseille,  Diacritiques Éditions / IISMM, Les conférences de l’IISMM – Vol 3,  2021,  164 p.
Prix : Livre broché – 15,00 € / PDF – 9,99 €
En vente sur le site du comptoir des presses d’universités (LCDPU) à partir du 8 juillet 2021.

 

Henry de Castries (1850-1927). Du faubourg Saint-Germain au Maroc, un aristocrate islamophile en République
Daniel Rivet

Tour à tour officier de bureau arabe dans le Sud-Ouest oranais de 1875 à 1882, conseiller général en Maine-et-Loire de 1884 à 1914, colonel d’un régiment de la territoriale sur le front en 1914, conseiller historique du gouvernement chérifien après-guerre au Maroc, Henry de Castries (1850-1927) échappe à toute catégorisation simpliste. […] En savoir plus
Daniel Rivet est historien, spécialiste du Maghreb à l’époque coloniale et de l’histoire du Maroc. Professeur émérite de l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, il a également enseigné l’histoire contemporaine à la faculté des lettres et sciences humaines de Rabat et à l’université Lumière Lyon 2.

Paris, IISMM – Karthala, Collection « Terres et Gens d’Islam », 240 p.
Parution : 17 juin 2021
Prix : 23 €

Conférences publiques 2021-2022

Le prochain cycle des conférences publiques de l’IISMM portera sur le thème :

▷ les contre-pouvoirs dans les régimes à référence musulmane

Avec les intervenants suivants : Ali Bensaad, Nathalie Bernard-Maugiron, Leyla Dakhli-Mital, Corinne Lefèvre, Noémi Lévy-Aksu, Gabriel Martinez-Gros, Sabrina Mervin, Menna Omar, Manon-Nour Tannous et Mathieu Terrier.

Présentation du cycle
En contexte islamique, comme ailleurs, les systèmes d’autorité, les figures de la souveraineté, les rapports d’allégeance, de soumission et de dépendance, n’ont jamais pu empêcher l’existence de contre-pouvoirs plus ou moins structurés. Dans l’imaginaire collectif, les termes de fitna [« discorde », « désunion »] et de ridda [« rébellion », « révolte »] sont chargés de sens et la variété des interprétations dont ils font l’objet traduit une question centrale, non résolue : Au fond, que contestaient ceux qui prenaient le calame ou les armes ? Les rameaux sunnite, kharijite et chiite n’ont pas développé le même type de rapport à l’autorité établie au sein des courants majeurs de leurs traditions respectives, le premier valorisant davantage le principe d’obéissance, en référence à un hadith. Un tel énoncé est cependant trop général pour traduire la variété des situations qui traversent les histoires des dynasties ayant régné depuis la côte ouest du continent africain jusqu’aux îles de l’Océan indien, y compris à l’ère des trois empires, ottoman, perse et moghol. À l’époque contemporaine, parce qu’ils sont fondés, de manière plus explicite, sur des régimes de distinction des ordres et de renforcement du pouvoir central, déterminés en partie par les cadres hérités de la colonisation, les États-nations provoquent l’émergence de contre-pouvoirs habités par des logiques inédites.
Le cycle de conférences publiques de l’année 2021-2022 sera l’occasion d’examiner, dans le temps long, les différentes modalités d’expression et d’organisation de ces contre-pouvoirs, qui paraissent comme autant de défis à une unité idéalisée.

Les modalités pratiques seront précisées à la rentrée 2021.

Retrouvez les enregistrements des précédents cycles ou conférences de l’IISMM
sur Canal-U ou sur Soundcloud

Séminaires de l’IISMM 2021-2022

Vous pouvez consulter ci-après la liste des séminaires de la prochaine rentrée universitaire prévue à partir du mois d’octobre 2021.
Les séminaires de l’IISMM sont ouverts aux auditeurs et auditrices (étudiants et étudiantes de l’EHESS ou de toute autre université, de même que toute personne intéressée) après accord du responsable de séminaire. Certains de ces séminaires sont validables dans le cadre de Masters de l’EHESS.

  • Approches anthroplogiques de la radicalisation, sous le sceau de l’islam
    Responsable du séminaire : Ariel Planeix, docteur de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
    Salle B3-18 à l’IISMM (EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris), 2e lundi du mois de 17h à 19h, du 11 octobre 2021 au 13 juin 2022
  • Entre Orient, Occident et Islam. Art, archéologie et images
    Responsables du séminaire : Frédéric Hitzel, chargé de recherche au CNRS (CETOBaC-EHESS); Anna Caiozzo, professeure d’Histoire culturelle du Moyen Âge à l’Université d’Orléans; Philippe Faure, maître de conférences à l’Université d’Orléans; Georges Sidéris, maître de conférences à Sorbonne Université
    Salle A515 (EHESS-Condorcet, 2 Cours des humanités 93300 Aubervilliers), 1er et 3e jeudis du mois de 15h à 17h, du 18 novembre 2021 au 21 avril 2022
  • Frontières et enfermements dans les sociétés arabes et les mondes musulmans : incorporations, affects et vécus
    Responsables du séminaire : Clara Lecadet, chargée de recherche au CNRS (IIAC-EHESS); Stéphanie Latte Abdallah, chargée de recherche au CNRS (CERI Sciences Po); Hélène Thiollet, chargée de recherche au CNRS (CERI Sciences Po)
    Salle AS1_23 (EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris), 3e jeudi du mois de 13h à 16h, du 18 novembre 2021 au 16 juin 2022
  • Histoires de l’art au Maghreb et au Moyen-Orient XIXe-XXe siècle. L’art abstrait, Paris et les artistes du Maghreb et Moyen-Orient
    Responsables du séminaire : Silvia Naef, professeure ordinaire à l’Université de Genève; Alain Messaoudi, maître de conférences à l’Université de Nantes; Perin Emel Yavuz, ingénieure de recherche au CNRS (ICM); Claudia Polledri, post-doctorante CRIalt-Université de Montréal
    Salle B3-18 à l’IISMM (EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris), 1er et 3e vendredi du mois de 15h à 17h, du 19 novembre 2021 au 17 juin 2022
  • Le chiisme, textes, croyances et pratiques d’hier et d’aujourd’hui
    Responsables du séminaire : Mathieu Terrier, chargé de recherche au CNRS (LEM); Sepideh Parsapajouh, chargée de recherche au CNRS (CéSor-EHESS)
    Salle 3.10 (Campus Condorcet, Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers), 2nd semestre / hebdomadaire le jeudi de 10h30 à 12h30, du 24 février 2022 au 2 juin 2022
  • Le Coran en tant qu’énoncé initial. Entre la référence immédiate et la réception exogène
    Responsable du séminaire : Abdellatif Idrissi, docteur de l’Université Toulouse-Jean Jaurès
    Salle B3-16 à l’IISMM (EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris), 2e vendredi du mois de 9h à 12h, du 8 octobre 2021 au 10 juin 2022
  • L’intégralisme dans tous ses états : politique et religion en France et dans le monde
    Responsables du séminaire : Haoues Seniguer, maître de conférences à Sciences Po Lyon, directeur adjoint de l’IISMM; Brigitte Maréchal, professeure à l’Université catholique de Louvain
    Salle B3-18 à l’IISMM (EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris), 4e jeudi du mois de 13h à 15h, du 28 octobre 2021 au 23 juin 2022
  • La magie dans l’Orient juif, chrétien et musulman : recherches en cours et études de cas
    Responsable du séminaire : Jean-Charles Coulon, chargé de recherche au CNRS (IRHT)
    Salle B3-18 à l’IISMM (EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris), 1er et 3e lundi du mois de 10h à 12h, du 4 octobre 2021 au 20 juin 2022
  • Littératures contemporaines du monde arabe
    Responsables du séminaire : Frédéric Lagrange, professeur des universités à Sorbonne Université; Rima Sleiman, maîtresse de conférences à l’Inalco
    12 séances de 2h, de novembre 2021 à mai 2022. 4 séances auront lieu en présentiel, salle B3-18, dans les locaux de l’IISMM ; 8 séances auront lieu en visio-conférences.
    Plus d’informations à la rentrée.

  • Mondes sahariens : sources, espaces, sociétés, VIIIe-XIXe siècle
    Responsables du séminaire : Élise Voguet, chargée de recherche au CNRS (IRHT); Chloé Capel, docteure de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne; Ingrid Houssaye, chargée de recherche au CNRS; Agnès Charpentier, ingénieure d’études au CNRS
    Salle B3-18 à l’IISMM (EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris), 2e vendredi du mois de 11h à 13h, du 8 octobre 2021 au 10 juin 2022
  • Palestine et Palestinien·nes : nouvelles approches et paradigmes
    Responsables du séminaire : Véronique Bontemps, chargée de recherche au CNRS (IRIS-EHESS); Taher Labadi, postdoctorant du LabexMed, IREMAM/LEST, Aix-Marseille Université; Baptiste Sellier, doctorant à l’EHESS (CMH); Marion Slitine, postdoctorante EHESS (Centre Norbert-Elias)
    Campus Condorcet-CC
    Salle 3.06 (Campus Condorcet, Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers), 2e et 4e vendredis du mois de 16h30 à 18h30, du 26 novembre 2021 au 24 juin 2022
  • Papyrologie arabe : sources documentaires pour l’histoire de la société égyptienne médiévale (VIIe-XVe siècle)
    Responsables du séminaire : Naïm Vanthieghem, chargé de recherche au CNRS (IRHT); Mathieu Tillier, professeur des universités à Sorbonne Université
    Salle B3-18 à l’IISMM (EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris), 1er et 3e jeudis du mois de 10h à 12h, du 7 octobre 2021 au 2 juin 2022

Veille concernant les recherches sur l’islam et les sociétés du monde musulman

Annonces de manifestations scientifiques

Annonces à venir diffusées au fil de l’eau

Quelques parutions

                            

Autres annonces et ressources

Exposition « Ottomanes et Ottomans au tournant du siècle » — BULAC (Paris), sur réservation, du 28 juin au 13 août 2021
Cette exposition explore la société ottomane tardive. Elle se compose notamment d’un ensemble d’ouvrages provenant d’un don de la bibliothèque personnelle du professeur Jean Deny (1879-1963). Conçue par Meriç Tanik, chargée de conversion rétrospective pour le domaine turc ottoman, elle accompagne l’achèvement du signalement des collections turc ottomanes dans le catalogue en ligne de la BULAC.
La réservation en ligne d’un créneau est nécessaire pour pouvoir accéder à l’exposition. Cliquez sur ce lien pour remplir le formulaire.
En savoir plus



Le bâtiment de l’EHESS sur le Campus Condorcet à Aubervilliers est terminé. Des unités ou centres de recherche de l’École vont pouvoir s’y installer courant juillet.

Autres informations :


IREMAM : nouveau site web, nouveau logo !
Résultats de la veille de l’IREMAM à consulter sur son site

Ses actualités, des appels, des parutions et accès à de nombreuses ressources
Lien vers la dernière Lettre de l’IREMAM


© 2021 – Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman. Tous droits réservés
Conception et édition : Caroline Kohlmayer. Direction : Dominique Avon, Haoues Seniguer

Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman
École des hautes études en sciences sociales
54, Boulevard Raspail, 75006 Paris
iismm.ehess.fr 
iismm.hypotheses.org 
Facebook l Twitter l Canal-U l Soundcloud l YouTube 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search