Parution : Patrick Weil, De la laïcité en France, Grasset, avril 2021

«  Après les attentats de 2015, la laïcité fut invoquée et convoquée. Dans les collèges et lycées du pays, les élèves furent rassemblés et des leçons de laïcité leur furent administrées. Après l’horrible assassinat de Samuel Paty, les enseignants ont de nouveau été instruits d’informer leurs élèves sur la laïcité. Le drame est qu’ils se sentent tout autant démunis qu’il y a cinq ans, car la laïcité souffre d’une double ignorance. D’abord ceux qui lui sont attachés et sonnent parfois l’alarme, rendent sa défense impossible, faute d’arriver à la définir simplement et clairement. Du coup, elle est perçue par d’autres comme un catéchisme répétitif, un corset vide de sens, voire comme un régime de discriminations, c’est-à-dire rien de ce qu’elle est… La laïcité, qui permet aux croyants et non croyants d’être libres et égaux en droit, est au cœur de l’identité française. Mais la majorité des Français ne sont pas à même de la définir. Ils ne sont pas capables d’expliquer à leurs enfants, à leurs amis, à leurs collègues, comment elle vit en droit et en pratique. De la Laïcité offre pour la première fois et pour tous publics, une définition et une explication fondées sur le droit et sur l’histoire. Son appropriation par le plus grand nombre des citoyens est le premier instrument de sa défense efficace et légitime.  »

Site de l’éditeur


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Chargé de diffusion scientifique (5 mai 2021). Parution : Patrick Weil, De la laïcité en France, Grasset, avril 2021. IISMM. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/q1ql


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search