Parution : Zohra Aziadé Zemirli, Le statut juridique des non-musulmans en Algérie, L’Harmattan, novembre 2020

LE STATUT JURIDIQUE DES NON-MUSULMANS EN ALGÉRIE

L’exemple des évangéliques et des ahmadis

Zohra Aziadé Zemirli

Préface d’Ahmed Mahiou ; Avant-propos de Nathalie Bernard-Maugiron

Cet ouvrage, portant sur la situation antérieure à 2019, donne des clés d’explication quant aux origines du mouvement de protestation populaire, le hirak. Il montre comment l’État contrôle la société, laquelle, majoritairement sunnite, connaît une pluralité religieuse. La présence des protestants s’est fait connaître en 2004 suite à des conversions massives vers l’évangélisme ; les ahmadis sont apparus dans le paysage juridique en 2016, après une série d’arrestations. À travers l’étude du statut juridique des Algériens non-musulmans, ce travail examine le droit algérien au regard des engagements internationaux de l’Algérie. Il repose sur l’analyse de la jurisprudence, un solide travail de terrain et de nombreux entretiens. Il en ressort que l’État contrôle le champ religieux et que l’Islam sert de référent identitaire dans une Algérie rejetant toute forme religieuse stigmatisée comme étrangère à sa société.

Zohra Aziadé Zemirli est juriste, docteure en droit comparé de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle est membre du laboratoire « Islam et altérité » de l’Institut de Science et de Théologie des Religions.

Site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2020, 20 novembre). Parution : Zohra Aziadé Zemirli, Le statut juridique des non-musulmans en Algérie, L’Harmattan, novembre 2020. IISMM. Consulté le 21 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q1ju

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search