Carole Dagher, Réflexions libanaises, Paris, L’Harmattan, 2013, 134p.

Etre libanaise et maronite, faire partie de la chrétienté d’Orient et porter un patrimoine culturel arabe : Cet héritage multiple détermine un chemin de vie, source de richesse, mais aussi de questionnements. Le Liban est-il une belle idée qui peine à se matérialiser, une terre enivrante et douloureuse à la fois ? Que peuvent encore faire les chrétiens d’Orient ? Que devient la communauté maronite historiquement pierre angulaire de l’Etat libanais ?

Voir sur le site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...