Véronique Bonnet, Marc Kober, Khalid Zekri (dir.), Lire les villes marocaines, Paris, L’Harmattan, 2013, 190p.

Comment, par rapport à d’autres disciplines, comme la géographie, la sociologie ou l’histoire, la littérature saisit-elle les villes ? Dans le cas du Maroc, certaines villes semblent susciter une littérature fondée sur un territoire lié à des particularités physiques ou linguistiques. Ce phénomène littéraire renouvelle l’approche des enjeux identitaires. C’est un état des lieux des rapports humaines dans les villes qui se sédimente dans les livres.

Voir sur le site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...