Lauréat du Prix Michel Seurat 2020 Sociétés contemporaines du Proche-Orient et du Maghreb

Le Prix Michel Seurat, institué en 1988 par le CNRS, «vise à aider financièrement chaque année un jeune chercheur, ressortissant d’un pays européen ou d’un pays du Proche-Orient ou du Maghreb, contribuant ainsi à promouvoir connaissance réciproque et compréhension entre la société française et le monde arabe».

A partir de 2017, l’organisation du Prix a été déléguée au GIS Moyen-Orient et mondes musulmans, en partenariat avec l’IISMM-EHESS et Orient XXI. 2020 est la 31e édition du prix et 30 candidatures ont été reçues. Le nombre de dossiers de candidature éligibles à examiner était de 29.

Le jury, désigné par la direction du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans, s’est réuni le 9 juin 2020 pour élire le lauréat. Suite aux délibérations, le prix est attribué à :

Nina VAN KAMPEN, dont le projet de thèse s’intitule « Contact dialectal et accommodation linguistique : le cas des réfugiés palestiniens à Beyrouth ».

Le jury, présidé par Myriam Catusse, Chercheure au CNRS au laboratoire de l’IREMAM, était composé de :

  • Sylvia Chiffoleau, directrice de recherche au CNRS
  • Nicolas Puig, directeur de recherche à l’IRD
  • Eric Verdeil, professeur des universités à l’IEP
  • Sabrina Mervin, directrice de recherche au CNRS
  • Stéphane Lacroix, maître de conférences à Sciences Po/CERI
  • Anna Poujeau, chargée de recherche au CNRS
  • Mounia Bennani-Chraïbi, professeur des universités à l’UNIL
  • Iyas Hassan, maître de conférences à l’Université Lumière Lyon II
  • Alain Gresh, journaliste, représentant d’Orient XXI

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search