Le Programme national d’Accueil en Urgence de Scientifiques en Exil (PAUSE) a lancé un nouvel appel à candidatures — LIMITE : 15/05/2020

Le programme PAUSE est un programme national allouant des financements incitatifs aux  organismes de recherche et aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche projetant d’accueillir un scientifique ou un artiste en danger contraint à l’exil.

Cet appel ouvre à 2 types de financement :

1/ Un financement à 100% d’un contrat doctoral de 3 ans (5 financements seront octroyés).
Sont uniquement éligibles les étudiants qui ne sont pas encore inscrits en doctorat en France et qui, dans leur pays d’origine ne sont  pas  inscrits  en  doctorat  depuis  plus  d’une  année. Modalités pratiques : voir sur le site web

2/ Pour toutes les autres candidatures, dont celles de doctorants inscrits en doctorat en France ou dans leur pays d’origine depuis plus d’une année : un co-financement à hauteur de 60% (ou à 80% en cas de candidatures multiples) pour une année, renouvelable sous réserve d’une nouvelle évaluation, une fois.
A noter qu’une demande de renouvellement pour une 3ème année peut être soumise pour les lauréats doctorants des sessions précédentes.


Plateforme de dépôt des dossiers : https://candidatures-pause.college-de-france.fr/
   
Critères d’éligibilité:

Établissements d’enseignement supérieur et de recherche sous tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation & Établissements d’enseignement supérieur privés d’intérêt général (EESPIG) :
Les financements ont pour objet de cofinancer un projet d’accueil pour un(e) scientifique étranger(e) de toute origine géographique et de toute discipline remplissant l’ensemble des critères d’éligibilité suivants :
Pouvoir justifier de son statut d’enseignant-chercheur ou de chercheur ou être au minimum inscrit en doctorat (dans son pays d’origine ou en France) ;
Se trouver en situation d’urgence :
– être victime de persécution ou de violence en raison du contenu de ses recherches, de la libre expression de ses opinions, de son identité, de ses croyances, de son orientation sexuelle,… ;
– être victime d’un autre type de menace à préciser.
Quel que soit son lieu de résidence actuel :
– être dans l’obligation de s’exiler de son pays d’origine ;
– être en France depuis moins de 3 ans.

Etablissements sous tutelle du ministère de la Culture
Pouvoir justifier d’une expérience d’enseignement
Se trouver en situation d’urgence :
– être victime de persécution ou de violence en raison du contenu de ses recherches, de la libre expression de ses opinions, de son identité, de ses croyances, de son orientation sexuelle,…
– être victime d’un autre type de menace à préciser.
Quel que soit son lieu de résidence actuel :
– être dans l’obligation de s’exiler de son pays d’origine ;
– être en France depuis moins de 3 ans.

En savoir plus



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2020, 21 avril). Le Programme national d’Accueil en Urgence de Scientifiques en Exil (PAUSE) a lancé un nouvel appel à candidatures — LIMITE : 15/05/2020. IISMM. Consulté le 1 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q1bh

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search