Romain Sèze, Être imam en France, Préface d’Olivier Roy, Paris, Cerf, 2013, 258p.

Islam en France ou islam de France ? Il importait d’explorer enfin cette question de manière vraiment scientifique, autour de la figure de l’imam qui, depuis les années 1990, s’est imposée dans le débat public français. En dépit des controverses dont les imams ont pu être la cible, il existait à ce jour à leur sujet fort peu d’enquêtes de terrain.

Romain Sèze, par cette recherche inédite — six ans d’investigations patients auprès de trente imams — , vient combler cette lacune. Une nouveauté surgit alors avec netteté : la sécularisation du magistère islamique en raison de l’adaptation de la pratique des imams (prêches, enseignements, conseils juridiques, etc.) face aux mutations contemporaines des pratiques religieuses.

Les imams permettent ainsi l’intégration de l’islam dans les paradigmes communs aux autres grandes religions présentes en France, telle l’individualisation des comportements.

Voir sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2013, 22 octobre). Romain Sèze, Être imam en France, Préface d’Olivier Roy, Paris, Cerf, 2013, 258p. IISMM. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/px5o

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search