Appel à candidatures pour un poste d’ingénieur d’études en histoire rurale de l’Égypte (13e-19e siècle) / UMR 7310, Pôle histoire de l’Iremam (Aix-en-Provence) — Date d’embauche prévue : 01/01/2020

POSTULER sur le Portail Emploi du CNRS

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur le Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans la CVThèque en un clic !

Référence : UMR7310-RICJAC-003
Lieu de travail : AIX EN PROVENCE
Date de publication : lundi 25 novembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d’embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 1700 et 2000 € bruts mensuels
Niveau d’études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L’ingénieur(e) d’études sera recruté(e) dans le cadre du projet ANR-DFG EGYLandscape, qui a pour but de développer les recherches sur l’histoire rurale de l’Égypte pré-moderne, du XIIIe au XVIIIe siècle. Le projet ambitionne de réunir tous les chercheurs spécialistes de cette question, et vise à faire converger leurs recherches, qu’elles portent sur des thématiques politiques, juridiques, sociales, économiques, agronomiques ou environnementales. Le projet facilite les missions documentaires des chercheurs. Il réunit ceux-ci dans le cadre de plusieurs ateliers de recherche, notamment en Égypte, ainsi que d’un colloque final, dont les actes seront publiés. Un système d’information géographique (SIG) sera conçu et développé dans le cadre du projet ; son accès deviendra libre à l’issue du celui-ci. Il offrira aux chercheurs puis au grand public un outil cartographique à l’échelle de l’Égypte entière, permettant la visualisation des problématiques spécifiques au champ étudié.

Activités

Le/La contractuel/le partagera son temps de travail entre trois types d’activités.
—60 % du temps de travail du/de la contractuel/le sera consacré à son projet de recherche personnel, qui portera sur l’histoire rurale de l’Égypte entre l’époque ayyoubide et le XIXe siècle, période de l’occupation britannique (1882-1922) incluse. Le/La contractuel/le profitera du projet EGYLandscape pour mener à bien des missions documentaires. Il/Elle rédigera au moins un post sur le website du projet, et un article dans une revue à comité de lecture.
—40 % de son temps de travail sera partagé entre :
(1) l’organisation des rencontres de coordination, des rencontres scientifiques, et à la communication du projet (notamment par le biais du website), en concertation avec les coordinateurs français et allemand et avec le doctorant et le chercheur post-doctorant recrutés par la partie allemande à Marburg.
(2) la constitution du gazetteer (tableau des occurrences orthographiques des toponymes égyptiens, principalement des agglomérations et des éléments du système hydraulique, dans l’ensemble de la documentation disponible pour les XIXe et XXe siècles). Ce travail sera intégré au SIG.

Compétences

—titulaire d’un Master, sur l’histoire du Proche-Orient entre les XIIIe et XIXe siècles, ou sur l’histoire de l’Égypte durant la même période (jusqu’en 1922).
—maîtrise l’accès aux documents rédigés en arabe.
—pas d’expérience professionnelle exigée. Cependant, une expérience au sein d’une équipe sera appréciée, de même que toute information mettant en valeur les capacités d’autonomie, d’organisation, d’initiative du/de la candidat/e, dans le cadre scientifique ou tout autre cadre professionnel ou associatif.
—bonne connaissance de l’anglais parlé et écrit (niveau B2) : l’anglais sera la langue de communication du projet EGYLandscape.
—pratique du français parlé et écrit recommandée, sans être exigée.

Contexte de travail

Le projet EGYLandscape réunit deux équipes, l’une (« French team ») coordonnée par Nicolas Michel, professeur d’histoire contemporaine à Aix-Marseille Université, l’autre (« German team ») par Albrecht Fuess, professeur d’histoire à la Philipps-Universität, Marburg.
Le/La contractuel/e fera partie de « l’équipe française » et travaillera sous la supervision de Nicolas Michel. Il/Elle sera rattaché/e à l’UMR 7310 Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans (Iremam), à Aix-en-Provence, et sera intégré au Pôle histoire de l’Iremam. Ce laboratoire, un des plus importants de France pour l’étude de l’aire culturelle arabo-musulmane, présente un environnement pluridisciplinaire favorable au dialogue entre historiens, philologues, islamologues, politologues et socio-anthropologues. De plus, l’Iremam est hébergé à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, à Aix-en-Provence, ce qui permet un contact quotidien avec des chercheurs travaillant dans des disciplines et domaines divers, notamment en archéologie, sciences de l’Antiquité, sciences religieuses, anthropologie, et sur plusieurs aires culturelles (Méditerranée, monde arabo-musulman, Afrique subsaharienne).
Le/La contractuel/le disposera d’un poste de travail au sein du laboratoire Iremam. Il/Elle participera aux réunions et activités du pôle histoire.
Voir le site de l’Iremam : http://iremam.cnrs.fr/


Vous aimerez aussi...