Zakaria Rhani, Le Pouvoir de guérir. Mythe, mystique et politique au Maroc, Leiden, Boston, Brill, 2013, xii,182p.

 

Au Maroc, les mythes fondateurs des cultes et rituels de guérison illustrent de manière probante les processus d’élaboration des significations et des dynamiques du pouvoir dans le passé proche et leurs articulations actuelles. Des dynamiques qui se déploient en termes généalogiques, initiatiques et en des capacités socialement reconnues de susciter une communication avec le monde surnaturel. L’analyse centrée sur la confrontation entre saints et rois permet, par ailleurs, d’élargir à la dimension nationale, et au-delà, le rapport, hiérarchique, de conflit et d’articulation entre charisme personnel et charisme sharifien. Le mythe et ses expressions rituelles ouvrent, ainsi, les possibilités du renouvellement sociopolitique par les marges, voire même, dans l’actualité, sous couleur d’une révolution à l’horizon d’un millénarisme du califat.

Zakaria Rhani, Université Mohammed V – IURS, Rabat, Morocco

 

Voir sur le site de l’éditeur

brill_-_le_pouvoir_de_guerir_-_2013-10-08


Vous aimerez aussi...