Parution : Archives de sciences sociales des religions n°187, “Des techniques pour croire”, Éditions de l’EHESS, 2019

Le trigramme introduit par Bernardin de Sienne dans ses sermons en 1418, un phonographe au cœur d’un rituel abakua afro-cubain à Philadelphie en 1908, une horloge à pendule apportée dans la première colonie pénale australienne en 1788, une photographie retrouvée dans le dossier judiciaire d’un « sorcier » afro-brésilien accusé de pratiquer des rites de possession en 1871 à Rio de Janeiro : quatre objets parmi d’autres, sans rapport apparent entre eux mais qui servent tous de supports techniques à la production d’une croyance.

Entre mise en scène et performance, le dossier « Des techniques pour croire » explore le postulat selon lequel croire et faire croire sont d’abord des opérations matérielles, physiques, indissociables de dispositifs techniques dont l’efficacité n’est pas donnée a priori mais dépend du contexte de leur interprétation, de leurs usages et de leurs éventuelles réappropriations. Ces dispositifs sont ici analysés à la rencontre entre l’anthropologie, les Science and Technology Studies et l’histoire religieuse.

Sommaire

Dossier coordonné par Nathalie Luca, Marie-Anne Polo de Beaulieu, Charlotte Bigg, Stefania Capone, Nadine Wanono

Nathalie Luca, Marie-Anne Polo de Beaulieu, Charlotte Bigg, Stefania Capone, Nadine Wanono – Introduction
Marie-Anne Polo de Beaulieu – Prêcher en images à la fin du Moyen Âge
Pascale Rihouet – Mettre en scène la croyance. L’évêque et la translation de saints incanonisables (Pérouse, mai 1609)
Cécile Guillaume-Pey – Tracer des désirs et contraindre les dieux. Production et circulation d’images rituelles chez les Sora
Paul Christopher Johnson – Photographie, esprit, photographie spirite. Un cas d’enchevêtrement sémiotique au Brésil, 1871
Stéphane Palmié – An Episode in the History of an Acoustic Mask. Philadelphia, 1908
Ute Holl – God’s Will or Peoples’ Power. Believing in Sonic Environments
Simon Schaffer – Traveling Machines and Colonial Times
Roberte Hamayon – Du « manque à voir » pour (faire) croire en « l’invisible »

Sur le site des Éditions de l’EHESS
En savoir plus sur le site de la revue


Vous aimerez aussi...