Séminaire IISMM « Familles, sociétés et États dans les pays arabes, la Turquie et l’Iran contemporains » — Campus Condorcet à Aubervilliers, 2e mercredi du mois de 10h à 13h, du 13/11/2019 au 10/06/2020

2e mercredi du mois de 10 h à 13 h (Campus Condorcet, salle 3.06, centre de colloques, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers), les 13 novembre, 11 décembre 2019, 8 janvier, 12 février, 10 juin 2020 ; (Campus Condorcet, salle 0.017, bâtiment Recherche Sud, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers), les 11 mars et 13 mai 2020

Voir sur le site des enseignements de l’EHESS
(à consulter pour les mises à jour)

Destiné aux étudiants de M1, M2 et doctorat (validation possible pour le Master), ainsi qu’aux auditeurs intéressés.

Présentation

Dans les pays arabes, en Turquie et en Iran, les formes familiales ont connu de profonds changements au cours des dernières décennies. Ces évolutions sont cependant divergentes et parfois contradictoires, en matière de comportements socio- démographiques (mariage et célibat, fécondité, divorce, relations de genre et de générations), de parentalité, de normes de filiation et d’héritage, de sexualité, de santé, de trajectoires de jeunesse et de dynamiques de vieillissement, de mobilités et de résidence, en matière aussi de relations aux normes religieuses et d’individualisation des stratégies et des choix de vie. La famille et ses enjeux de genre, intergénérationnels et démographiques constituent plus que jamais des objets de débats sociaux et politiques dans la région. L’institution familiale est aussi la cible privilégiée de politiques publiques et d’actions émanant de multiples acteurs et organisations publiques et privées, nationales ou internationales, particulièrement dans le contexte post “révolutions”.

Destiné aux étudiants de M1, M2 et doctorat, ainsi qu’aux auditeurs intéressés, ce séminaire donne la parole à diverses disciplines des sciences sociales (anthropologues, géographes, sociologues, politistes, démographes, historiens, ethnologues…). Les contributions traitent des pratiques et comportements familiaux à toutes échelles sociales et spatiales, de leur diversité et leur évolution, ainsi que de leurs articulations avec les dynamiques sociales, économiques et politiques. Les représentations des enjeux que constitue la famille dans les politiques publiques et les actions des institutions spécialisées, nationales ou internationales, sont également abordées.

Modalités de validation : Présence régulière au séminaire (pas plus de trois absences justifiées). Rédaction d’une note critique portant sur un ouvrage, une partie d’ouvrage ou un ensemble d’articles, en accord avec les enseignants. Un plan sera suggéré pour ladite note. Les étudiants souhaitant valider le séminaire sont invités à se manifester avant la fin de l’année civile 2019.

Programme

13 novembre 2019 : Introduction, présentation du séminaire : Les familles à la lumière de la démographie et de la socio-anthropologie

Attention, en raison du mouvement social, la séance du 11 décembre est annulée!

11 décembre 2019 : Famille et politiques de natalité

  • Serdar Furtuna : Changing Population Policies and Family Structure in Turkey. A Historical Perspective
  • Françoise De Bel Air : « Les politiques familiales dans la construction nationale jordanienne : le règne du roi Hussein de Jordanie (1952-1999) »

8 janvier 2020 : Structures familiales et politique 

  • Amina Said Chiré : « Famille et accès des femmes au politique à Djibouti »
  • Sarah Ben Nefissah : « Famille et politique dans l’Egypte d’après la révolution du 25 janvier 2011 »

(suite à venir)


Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (8×3 h = 24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Domaine de l’affiche : Histoire – Histoire et civilisations de l’Europe – Monde musulman

Renseignements : Blandine Destremau par courriel.

Adresse(s) électronique(s) de contact : blandine.destremau(at)gmail.com


Vous aimerez aussi...