Parution : Pierre-Jean Luizard, La République et l’islam. Aux racines du malentendu, Éditions Tallandier, avril 2019

Le terrorisme au nom de l’islam peut-il trouver une explication dans notre propre histoire ? Loin de toute culpabilité, Pierre-Jean Luizard reconsidère dix épisodes fondateurs de la « mission civilisatrice » que la France s’était assignée en terre arabe de l’islam : l’expédition d’Égypte de Bonaparte, le décret Crémieux, l’éloge de la colonisation par Jules Ferry, la non-application de la loi de 1905 aux musulmans d’Algérie, le ralliement de Clemenceau au parti colonial ou encore la méconnue affaire Sarrail en Syrie… L’historien met ainsi en lumière le retournement des idéaux laïcs chers aux élites républicaines, au nom du patriotisme alors moteur de la modernité, pour justifier la domination coloniale. Dès lors, comment s’étonner qu’aujourd’hui les musulmans n’aient pas la même vision des idéaux en vertu desquels ils sont invités à s’intégrer en France ? Remonter à la source de ce malentendu, en regardant au-delà de notre roman national, permet de comprendre pourquoi l’islam a tant de mal à se fondre dans la République.

Un essai plus que nécessaire pour éclairer les enjeux qui traversent notre société.

Pierre-Jean Luizard, historien, est directeur de recherche au CNRS, spécialiste des islams au Moyen-Orient. Il est membre du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) à Paris. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont La Question irakienne (2004) et Le Piège Daech. L’état islamique ou le retour de l’Histoire (2015).

Site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...