Candidature au Master 2 Sciences Po Aix 2019/2020 “Dynamiques politiques et mutations des sociétés (Monde Arabe, Méditerranée, Amérique Latine, Europe)” — LIMITE : 08/06/2019

Dynamiques politiques et mutations des sociétés 
(Monde Arabe, Méditerranée, Amérique Latine, Europe)

Deux options : 
– Option “Expertise politique comparée”
– Option “Religion, politique et société”

Date limite de candidature : 8 juin 2019
Inscription : https://inscription.sciencespo-aix.fr/ 

 Télécharger la plaquette du Master 2 
 En savoir plus sur le site de Sciences Po Aix

Responsable du Master (option “Expertise politique comparée”) : Vincent GEISSER, chargé de recherche à l’Iremam.
Co-responsable : Aude SIGNOLES, maître de conférences en science politique à Sciences Po Aix (CHERPA) et chercheuse associée à l’Iremam.

Cette option est, en grande partie, portée par des chercheurs et des enseignants-chercheurs de l’IREMAM : Myriam CatusseVincent GeisserEric GobeThomas PierretSahar Saeidnia et Aude Signoles

Présentation :

Le parcours « Dynamiques politiques et mutations des sociétés » est issu d’une longue tradition d’études comparatives à Sciences Po Aix qui a toujours privilégié à la fois une ouverture sur le Monde arabe, l’Amérique latine et l’Europe méditerranéenne ainsi que sur les dynamiques religieuses et leurs effets politiques au sein des sociétés contemporaines. Il s’agit de former les étudiants à une politique comparée envisagée, non seulement comme une méthode d’analyse essentielle des sciences sociales, mais encore comme un élément indispensable à une bonne connaissance des contextes locaux, nationaux et transnationaux au sein desquels les processus politiques, sociaux et religieux se déploient.

Les compétences acquises par l’étudiant(e) correspondent à celles d’un chercheur en sciences sociales ou d’un expert international maîtrisant la méthodologie indispensable à la production d’une connaissance hautement spécialisée : formation aux sciences sociales du politique et du religieux ; pratique des langues étrangères, définition d’une problématique et d’un protocole d’enquête, confrontation directe au terrain, collecte et traitement des données, rédaction et mise en valeur des produits de l’enquête. L’étudiant(e) suivant ce parcours fait l’objet d’un suivi personnalisé et individualisé par un tuteur qui, dès le début de l’année, l’accompagne dans sa formation et la préparation de son terrain d’enquête.

Le point fort de ce parcours est l’immersion et l’enquête de terrain. Durant douze semaines, l’étudiant(e) est confronté(e) à la pratique du terrain sur sa zone d’étude. Il ou elle acquiert ainsi les compétences nécessaires au travail d’enquête et d’analyse sur les phénomènes politiques, sociaux et religieux dans des aires de spécialisation géographiques.

La formation valorise très largement l’élaboration d’une recherche impliquant une immersion totale dans le pays de l’enquête et qui donne lieu à la rédaction d’un mémoire. L’étudiant(e) apprend ainsi la méthodologie lui permettant de produire une connaissance ou une expertise fondée sur les outils d’analyse des sciences sociales du politique et du religieux. Ce « passage » obligatoire par le terrain peut être considéré comme une sorte d’épreuve initiatique préparant l’étudiant(e) à ses futures missions professionnelles en France et à l’étranger.

Débouchés :

Option Expertise politique comparée (Monde arabe, Méditerranée, Amérique latine) : les compétences acquises à travers cette spécialité constituent le prérequis à l’engagement dans une thèse de doctorat conduisant vers les postes de l’enseignement supérieur ou des organismes de la recherche. Elles préparent également à la production d’expertises dans les métiers de la promotion des causes et de l’advocacy, de l’aide internationale, des organisations non gouvernementales, de l’organisation partisane, de l’analyse du risque, des dispositifs de la participation démocratique, etc.

Option Religion, politique et société : elle vise à former principalement des spécialistes (chercheurs, universitaires…) en sciences sociales des religions appliquées aux aires européenne et méditerranéenne et des experts auprès d’organisations internationales publiques ou privées spécialisés sur les enjeux contemporains du religieux à l’échelon national, régional et international (gestion du pluralisme religieux, stratégie internationale des organisations religieuses, diasporas religieuses, tensions politico-religieuses, phénomènes de radicalisation usant d’un référentiel religieux etc.).


Vous aimerez aussi...