L’IREMAM accueille Fouad Ben Ahmed & Abdesselam Cheddadi — MMSH (Aix-en-Provence), 14h, 14/05/2019

Fouad Ben Ahmed
Professeur à l’institut Dar el-Hadith el-Hassania, Rabat
&
Abdesselam Cheddadi
Historien et philosophe, IEA Nantes

Séance présentée par Myriam Laakili, sociologue AMU/IREMAM

Télécharger le flyer
Télécharger le résumé de l’intervention d’Abdesselam Cheddadi 



Fouad Ben Ahmed est professeur habilité à l’institut Dar el-Hadith el-Hassania, Université al-Qarawiyine, (Rabat) et résident chercheur à l’IMéRA, Aix-Marseille Université. Il s’intéresse à l’histoire des activités philosophiques et scientifiques dans le monde arabo-musulman, notamment à la transmission des idées et textes d’Ibn Rushd dans les contextes musulmans à l’ère postclassique. Il a en cours de publication chez Brill (Leiden), une édition critique complète d’al-Mukhtasar fī al-Mantiq (Compendium on Logic) d’Ibn Ṭumlūs (m. 620/1223).

Parmi ses travaux récents :
Ibn Ṭumlūs al-Faylasūf wa al-Ṭabīb. Sīra Bibliyugrafiyya (Ibn Ṭumlūs. A Bio-Bibliography) avec une introduction en anglais (Beirut-Algeria- Rabat-Tunisia : Manšurāt Ḍifāf- Manšurāt al-ʾIḫtilāf- Dār al-ʾAmān-Kalima, 2017). 
‘Three Masters and One Disciple : Ibn Ṭumlūs between Al-Farābī, al-Ġazālī, Ibn Rušd,’ In Andreas Speer and Thomas Jescke (eds.) Schüler und Meister, 39th Kölner Mediaevistentagung (Berlin- Boston : De Gruyter, 2016) : 537-556. 
« Une approche philosophique de la dialectique chez Averroès : valeurs, usages, et limites, (en arabe) », Mélanges de l’Université Saint-Joseph 63 (2010-2011) 259-322. 
Et comme coéditeur, il a publié Muwaffaq al-Dīn Abdellatīf al-Baghdādī, Al-A‘māl al-Falsafiyya al-Kāmila (Philosophical Works), part one (Beirut-Algeria- Rabat : Manšurāt Ḍifāf- Manšurāt al-ʾIḫtilāf- Dār al-ʾAmān, 2018).


Historien et philosophe, Abdesselam Cheddadi est docteur d’État en sciences humaines et sociales de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Il est ex-professeur à l’université Mohammed V à Rabat, ex-professeur invité aux Universités d’Harvard, Princeton et Yale aux États-Unis, et ex-directeur d’études associé à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris. Il est lauréat de nombreux prix français, marocains et arabes dont notamment le Prix de l’Amitié Franco-Arabe, le Prix Ibn Khaldoun Senghor, le Prix du Maroc, et le Prix international du roi Faysal en sciences humaines.
Il est l’auteur de nombreux travaux sur la civilisation arabe et les questions de la culture et de l’éducation dans le monde arabe moderne et au Maroc. Il travaille actuellement sur deux projets :1) une introduction à l’histoire globale ; 2) une étude sur les Arabes dans la Modernité.

Parmi ses travaux récents :
Ibn Khaldûn, Le livre des Exemples, 2 volumes, Paris, Gallimard, La Pléiade (volume I, 2002, 1559 p. ; volume II, 2012, 1633 p.).
Culture arabe, pensée universelle, éditions Marsam, Rabat, 2014, 167 p.
Ibn Khaldûn. L’homme et le théoricien de la civilisation, Gallimard, 2006, 523 p.
Les Arabes et l’appropriation de l’histoire, Paris, Actes Sud, 2004, 390 p.
Ibn Khaldûn revisité, Edition Toubkal, Casablanca, 1999, 132 p.

A retrouver sur le site de l’Iremam : http://iremam.cnrs.fr/spip.php?article5891


Vous aimerez aussi...