Appel à projets ANR « Génocides et violences de masse » — LIMITE : 09/05/2019

L’ANR a publié un appel à projets spécifique intitulé « Génocides et violences de masse ». Cet appel est un dispositif accéléré puisque la date limite de dépôt des candidature est fixée au 9 mai 2019 à 12h et les projets financés seront connus 4 mois plus tard après la date de dépôt.

https://anr.fr/fr/appels/detail/call/appel-a-projets-specifique-genocides-et-violences-de-masse/

Site de soumission

L’ANR lance un appel à projet « Génocides et violences de masse ». Il fait suite à la publication, en février 2018, du rapport de la Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse, et s’inscrit dans un contexte mondial toujours marqué par ce type de violences collectives et par la commémoration du génocide Tutsi au Rwanda. Ouvert aux différentes disciplines des Sciences Humaines et Sociales, cet appel vise à consolider la recherche existante sur les génocides, à alimenter la production de connaissances sur ces derniers, et approfondir la compréhension des violences de masse entendues dans leurs différents aspects (idéologiques, pratiques, institutionnels, comportementaux, juridiques, etc.)

Une attention particulière sera apportée au génocide des Tutsi au Rwanda, mais sont également recevables des projets concernant d’autres épisodes génocidaires (Shoah, génocide arménien, etc.) ou des massacres de masse pour lesquels la qualification de génocide a été ou est encore l’objet de débats nationaux ou internationaux.

Les thématiques abordées couvrent un large spectre, par exemple :

•  Catégorisation et dénomination : incrimination, qualification juridique nationale et internationale, normes

• Violences génocidaires : acteurs et actrices, violences extrêmes ordinaires, violences physiques et symboliques, passage à l’acte, pratique et exécution des violences, cruauté, institutionnalisation des violences, pouvoirs, rôle des États, lieux, dimension politique et géopolitique

• Résistances individuelles et collectives, institutionnelles, juridiques, lutte et survie

• Sortie des violences : perpétuation des violences extrêmes, banalisation de la violence, radicalité, résilience des sociétés et des territoires, procès, réparations, réconciliation,

justice, impunité

• Victimessurvivants: trauma psychiques et corporels, reconstruction, résilience,

abandon

• Mémoires, identités et patrimonialisation : témoignages, récits et narrativité, mise en

mémoire(s), lieux de mémoire, occultation, conflits mémoriels, négationnisme,

patrimoine de l’inhumanité, tourisme macabre

• Arts et représentation des génocides

• Transmissions: documentation, outils numériques, médiatisation, éducation, prévention 

La durée du projet doit être comprise entre 24 mois et 36 mois. L’aide demandée doit être d’un montant maximum de 250 000 €

 Le document scientifique à rendre est de 20 pages maximum y compris la bibliographie, les schémas et références (modèle en pièce jointe).

https://anr.fr/fr/appels/detail/call/appel-a-projets-specifique-genocides-et-violences-de-masse/


Vous aimerez aussi...