Appel à candidature pour contrats post-doctoraux 2019-2020 Labex RESMED “Religions et sociétés en Méditerranée” — LIMITE : 30/04/2019

Le Labex RESMED “Religions et sociétés en Méditerranée” ouvre à candidature au maximum trois contrats post-doctoraux fléchés, d’une durée d’un an à partir du 1er octobre 2019
Ils seront rémunérés par Sorbonne Université, selon l’expérience acquise à la suite de la thèse. 

Les candidatures doivent être envoyées avant le 30 avril à Marion.Robinaud et correspondre aux profils proposés ci-dessous :

  • Profil 2019-1 : Baptême et baptistères de l’Antiquité tardive : Base de données des baptistères chrétiens du pourtour Méditerranéen (3e-7e s.)

Le ou la candidate aura pour sujet d’étude les baptistères tardo-antiques ou protobyzantins, leurs lieux d’implantation, leurs formes variées et leur localisation par rapport à d’autres bâtiments religieux (cathédrales, monastères, cimetières). Cette recherche s’inscrit dans l’axe A2 du Labex RESMED. 
Plusieurs tentatives d’inventaire ont été menées par le passé, aucune n’est fournie en open access. Une base de données des baptistères, de leur forme architecturale et de leur localisation par rapport aux autres monuments chrétiens ou civils serait fort utile pour mieux cerner ces bâtiments particuliers, souvent prestigieux qui servaient à l’initiation chrétienne.
Le/la candidat(e) devra avoir une connaissance de l’archéologie tardo-antique et protobyzantine, et avoir une aisance avec le travail sur des bases de données.

  • Profil 2019-2 : Conversions et controverses : la culture des chrétiens du Proche-Orient tardo-antique et médiéval en milieu musulman

Le travail récent sur la codicologie comparée a permis de remarquer le retard des études sur les manuscrits syriaques et garshuni (arabe en écriture syriaque). Or l’étude des manuscrits est fondamentale pour l’édition des textes, comme pour la connaissance du milieu des lettrés et la transmission de la culture chrétienne en milieu musulman. C’est dans le but de fournir un fondement à de telles études que la base de données e-ktobé a été élaborée.
Le post-doctorant recruté consacrera une partie de son temps (30%) à l’enrichissement de cette base, pour lequel il/elle sera initié(e) et accompagné(e) ; les manuscrits étudiés pourront correspondre à son thème de recherche. Dans la mesure du possible, la description sera fondée sur un examen autoptique des manuscrits. Ce travail s’inscrit dans l’axe A1 du Labex RESMED.
Selon son intérêt, le post-doctorant participera à l’organisation du 13e symposium syriacum et du 11e congrès d’études arabes chrétiennes qui auront lieu en juillet 2020 et sera invité à y présenter ses travaux.
Le projet de recherche personnelle proposée par le/la candidat(e) pourra porter sur l’édition critique d’un texte syriaque ou arabe chrétien. Le/la candidat(e) peut aussi proposer une étude des manuscrits, que ce soit d’un point de vue matériel (codicologie) ou comme témoin de la vie d’un milieu lettré.
Le/la candidat(e) devra avoir une certaine expérience du travail sur les manuscrits et une solide connaissance du syriaque et du garshuni.

  • Profil 2019-3 : Les maladies psychiques et leur statut à l’époque tardoantique et byzantine : phénomènes d’origine naturelle ou démoniaque ?

Le questionnement médico-philosophique autour de l’origine des maladies psychiques s’accentue dès les premiers siècles de notre ère et semble gagner du terrain à l’époque tardoantique. L’intérêt de la communauté scientifique s’est tourné ces dernières années vers l’étude de ces phénomènes pathologiques, mais la production médicale chrétienne est restée sensiblement à la marge des investigations. Or ce thème révèle son importance majeure surtout dans le contexte chrétien, où l’intervention d’entités surnaturelles dans la maladie était largement prise en compte. 
Le projet proposé portera à la fois sur la production médicale chrétienne (Némésius, Mélèce, Théophile) – notamment sur le problème des localisations cérébrales et de l’explication naturelle des maladies mentales – et sur la réception de ces thèmes médicaux dans la littérature grecque des Pères. Ce post doc s’inscrit dans l’axe B2 du Labex RESMED.
Le/la candidat(e) devra avoir une connaissance de la langue grecque des traités médicaux, et de la patristique.

  • Profil 2019-4 : Post-doc en apprentissage artificiel – développement d’un algorithme d’indexation des images du Moyen Âge

Dans le cadre du projet « Ontologies et Reconnaissance des Formes dans les Images Médiévales : Impact du visuel dans le discours religieux », développé au sein du Labex RESMED par Frédéric Billiet et Stavros Lazaris, le post-doc sera responsable du développement algorithmique depuis la recherche de l’état de l’art jusqu’à l’intégration et la validation de la solution. Il aura pour objectifs la réalisation des preuves de concepts, ainsi que le développement algorithmique jusqu’à l’intégration finale pour une meilleure connaissance des rapports religions et sociétés dans le Monde méditerranéen (Axes B2 et C1).

Contexte scientifique
Le projet ORFIM s’inscrit en synergie avec deux thématiques de recherche concomitantes, l’une en musicologie médiévale, l’autre en histoire de la littérature scientifique chrétienne, dont les besoins en algorithmes d’indexation d’images sont similaires (séminaires conjoints en 2018). Ce dispositif sera avantageusement complété par l’apport des ontologies (Laboratoire STIH – Sorbonne Université) qui nous semble indispensable en parallèle de l’indexation visuelle. Cette double approche a deux avantages : d’une part, nous considérons les caractéristiques propres des images grâce à l’extraction automatique d’indices visuels et d’autre part, nous visons une indexation conceptuelle des descriptions textuelles des images grâce aux ontologies. Cet algorithme devrait permettre de traiter un corpus de plus en plus important d’images médiévales numérisées chaque jour dans toutes les bibliothèques du monde.
Le post-doc sera donc amené à travailler en lien avec les chercheurs de ces deux disciplines et la chercheure en informatique chargée des ontologies. Ces travaux seront encadrés au sein du Labex RESMED par des membres aussi rattachés à l’UMR IREMUS et à l’UMR Orient & Méditerrannée.

Profil
Formation : École d’ingénieur ou Université (Master ou Doctorat) avec spécialisation en traitement d’image & vision par ordinateur. Une première expérience d’1 à 3 années (ou stages) dans le domaine est un atout.
Compétences indispensables : Vision par ordinateur, Machine Learning, Reconnaissance des formes, Traitement d’image, programmation, Optimisation.
Maîtrise de la chaîne de développement complète : spécifications, génie logiciel, programmation, validation, documentation, gestion de versions.
Vous êtes créatif, dynamique, autonome et savez gérer les priorités.

Missions
Élaborer et tester l’algorithme de reconnaissances des formes spécifique au corpus à partir d’une technologie existante : sélection de la méthode la plus appropriée (extraction de descripteurs, analyse statistique, étude de métrique, etc.).
Optimiser l’algorithme d’indexation aux caractéristiques des images du “corpus expérimental” de ce projet.
Comparer le travail des chercheurs avec les résultats proposés par l’algorithme pour valider le modèle (proof of concept) et participer aux séminaires.
Exporter les résultats vers les bases de données partenaires du projet.


Vous aimerez aussi...