Appel à communications : “Religion, nature et écologie”, pour la journée de l’AFHRC du 28 septembre 2019 à Paris (Sorbonne) — LIMITE : 22/04/2019

Comme chaque année, l’AFHRC (Association française d’histoire religieuse contemporaine) tiendra sa prochaine journée d’études lors du dernier samedi de septembre, soit le 28 septembre 2019.

Le thème choisi par le Bureau s’intitule : « Religion, nature et écologie ».
Vous trouverez ci-dessous l’argumentaire ainsi que les modalités d’envoi des propositions.

Religion, nature et écologie

La publication de l’encyclique Laudato si, document fleuve sur l’enjeu écologique paru en 2015, marque le surgissement au premier plan de la question environnementale dans l’Église catholique. Les nombreuses réactions qu’elle a suscitées et la place croissante prises par les questions environnementales dans le débat public invitent les chercheurs en sciences sociales à s’interroger sur les liens entre religion, nature et écologie, à l’échelle de la période contemporaine.

Nature ne renvoie pas ici à la nature humaine mais bien à l’ensemble du vivant animal et végétal. Il s’agit d’analyser la valeur attribuée à la nature par diverses religions et de comprendre leur insertion dans les débats contemporains, entre perspectives préservationnistes, qui soulignent la valeur intrinsèque de la nature (John Muir) et conservationnistes, qui mettent en avant son utilité pour l’homme (Gifford Pinchot).

Dans un contexte de spiritualisation des mouvements écologistes et d’écologisation du religieux, il faudrait aussi, et peut-être surtout, s’intéresser aux positionnements des institutions et des croyants dans les débats et l’action en faveur (ou pas) de la préservation de l’environnement depuis une vision qui fait de l’homme le simple gardien de la terre – perspective du christian stewardship – jusqu’à celle qui lui donne un droit sans limite d’en utiliser les fruits à son profit.

Les propositions de communication pourraient donc se répartir sur 3 axes portant sur :

* Les textes doctrinaux émanant aussi bien d’autorités religieuses que de penseurs et théologiens.

* Les acteurs qui se sont intéressés à la nature au nom de leurs convictions religieuses.

Il conviendrait de faire l’histoire ou la sociologie des chrétiens, des musulmans, des bouddhistes ou des Juifs qui ont placé la nature au cœur de leur discours ou de leur apostolat. Il peut s’agir d’individus ou de mouvements (le Christian environmental Stewardship ouPax Christi par exemple) qui se rattachent à diverses confessions religieuses.

* Les motivations religieuses des attitudes et positionnements dans le débat sur l’environnement. Les études empiriques, plus nombreuses aux États-Unis qu’en Europe, semblent montrer une corrélation négative entre foi déclarée et attitude pro-environnementale (Leiserowitz et al., 2007)1. Hope et Jones (2014), en comparant les attitudes de trois groupes, chrétiens, musulmans et athées, montrent par exemple que la croyance en un au-delà de la part des groupes religieux les rend plutôt moins sensibles à la prise de conscience de l’urgence face aux changements climatiques2. Cette étude des engagements écologiques des croyants revient à poser le débat déjà illustré sur d’autres thématiques : croyants et écologistes forment-ils comme deux entités distinctes et juxtaposées ou avons-nous affaire à un engagement puisant à une même source ?

Les propositions de communication (autour de 600 signes) sont à envoyer avant le 22 avril 2019 à Corinne BonafouxSamuel Gicquel et Olivier Sibre ( corinne.bonafoux[a]gmail.com; samuel.gicquel[a]univ-rennes2.fr; osibre[a]gmail.com ).


1 Roser-Renouf, Connie & Maibach, Edward & Leiserowitz, Anthony & Feinberg, Geoff & Rosenthal, Seth. (2016). Faith, Morality and the Environment: Portraits of Global Warming’s Six Americas. https://www.researchgate.net/publication/291829463_Faith_Morality_and_the_Environment_Portraits_of_Global_Warming’s_Six_Americas
Cf aussi Maibach, Edward & Leiserowitz, Anthony & Roser-Renouf, Connie & Feinberg, Geoff & Rosenthal, Seth. (2015). “Climate Change in the American Christian Mind.” https://www.researchgate.net/publication/316859839_Climate_Change_in_the_American_Christian_Mind

2Hope & Jones, “The impact of religious faith on attitudes to environmental issues and Carbon Capture and Storage”,(CCS) Technologies:A mixed methods study”, Technology in society, n° 38, 2014, p. 48-59. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0160791X14000177


Vous aimerez aussi...