Parution : Lucia Direnberger et Azadeh Kian (dir.), État-nation et fabrique du genre, des corps et des sexualités. Iran, Turquie, Afghanistan, Presses Universitaires de Provence, 2019

Si dans leur histoire contemporaine, l’Iran, la Turquie et l’Afghanistan ont connu d’importants changements politiques, l’idéologie nationale reste d’une importance cruciale tant dans les mouvements politiques que dans la construction des Etats. Réunissant des contributions en sociologie, en anthropologie, en science politique et en art du spectacle, cet ouvrage se donne pour objectif d’analyser la fabrique du genre, des corps et des sexualités par les idéologies nationales dans ces trois pays. Il entend contribuer à la production francophone tant dans les études de genre que les recherches sur des pays au carrefour de l’Asie et du Moyen-Orient. Ces travaux restituent l’évolution des articulations entre nation, modernité et authenticité qui impactent tant le contrôle des corps (en imposant de la maternité) et des sexualités (en s’appuyant sur un ordre hétéronormatif), que l’assignation des femmes à l’espace privé (en les isolant des espaces de décision politiques, économiques et sociales). Cependant les résultats de recherche ne s’en tiennent pas à ce premier constat et les auteures montrent comment dans chaque contexte et de manière spécifique les rapports sociaux de classe, de race et d’ethnicité s’imbriquent avec la fabrique du genre et des sexualités dans les idéologies nationales. Enfin, cet ouvrage traite aussi des stratégies mises en œuvre par les femmes dans des espaces variés (politiques, militaires, artistiques, littéraires, sportifs) pour s’approprier, résister ou subvertir les normes nationales dans des contextes autoritaires ou de conflits armés.

Site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...