ANR : Appel à manifestation d’intérêt : Corpus de recherche “Grand débat national” — LIMITE : 08/03/2019

L’Agence national de la recherche vient de publier un Appel à manifestation d’intérêt Corpus de recherche “Grand débat national”.

Contexte
La communauté scientifique s’est emparée du sujet « Grand débat national » comme un véritable objet de recherche et ce dès son annonce. Les contributions qui découlent de cette consultation et qui sont accessibles offrent une richesse de contenus qui se prêtent à une véritable analyse scientifique. Le site du Grand Débat National rassemble à lui seul un volume considérable de données textuelles ouvertes. Il est également intéressant de travailler sur les autres sources qui alimentent cette consultation citoyenne. Toutes ces données présentent un fort potentiel heuristique pour les laboratoires ou équipes de recherche qui se sont lancées dans l’étude de ces documents, ou sont susceptibles de s’y intéresser. 

Objectif
L’Agence Nationale de la Recherche lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI) qui vise à identifier les forces de recherche susceptibles de se mobiliser sur des questions scientifiques originales suscitées par ce jeu de données. Cet AMI vise également à s’assurer de l’adéquation d’un futur appel à projets avec les besoins réels des acteurs. L’objectif est en effet d’évaluer la pertinence et les grandes lignes à donner à un appel à projets qui serait élaboré et lancé dans la continuité, sur la base des thèmes qui auront surgi comme les plus susceptibles de nourrir la recherche scientifique sur ces sources, exploitées principalement (mais pas exclusivement) à partir du site https://granddebat.fr

Sans caractère limitatif, les approches pourront s’appuyer sur le traitement automatique du langage naturel, l’extraction d’information, la visualisation de données, l’analyse de contenus, de lexique, de discours, etc.

L’initiative est ainsi organisée en deux temps. Les chercheurs/ses et consortia académiques sont invités à envoyer une lettre d’intention avant le 8 mars 2019 (modèle ci-joint). 
Un comité d’organisation constitué avec le CNRS retiendra un ensemble d’intentions qui seront ensuite présentées à l’occasion d’une journée de rencontre fin mars qui a pour but de faciliter les interactions entre chercheurs/ses et équipes, les croisements disciplinaires, et de favoriser la formation de consortia dans l’optique du lancement d’un appel à projets dédié. 


Vous aimerez aussi...