Journée doctorale : “Économie alternative : religiosité, ruralité, migration” — EHESS (Paris), 10h-17h30, 05/02/2019

5 février 2019, 10h – 17h30
EHESS, Amphithéâtre Furet (105 bd Raspail, 75006 Paris)

Conférence inaugurale par Jean-François Bayart (IHEID, Genève)

Cet événement, conçu dans le cadre des journées des doctorants Campus Condorcet 2018-2019 et co-financé par le projet PSL IRIS Études Globales “Marché islamique mondial : Perspective asiatique sur la diversité du capitalisme” vise à aborder la question de l’économie alternative, thème qui traverse différentes aires géographiques et culturelles. Il s’agira d’explorer les nouvelles formes de solidarité émergeant dans le contexte actuel de recomposition politique et économique, à savoir : la globalisation et la montée du système néolibéral.
Trois thématiques majeures seront abordées : la religiosité (notamment l’islam) ; les nouvelles solidarités rurales et les migrations.

Résumé
L’objectif de cette journée est de réfléchir à la question de l’économie alternative à l’heure actuelle en croisant différents travaux empiriques, théoriques et méthodologiques de jeunes chercheurs travaillant sur diverses aires géographiques.
Par économie alternative, on entend les types d’entraide sociale, les systèmes normatifs de référence, les formes de liens sociaux ou politiques et leurs métamorphoses, notamment dans les groupes restreints d’appartenance et leurs réseaux d’échanges. 
En 1996, dans un ouvrage qui s’intitule La réinvention du capitalisme dirigé par Jean-François Bayart, plusieurs auteurs ont montré que l’extension de l’économie de marché emprunte volontiers des chemins insolites, et « que les logiques sociales et culturelles trop souvent considérées archaïques et inhibantes sont des vecteurs du marché et du capitalisme, (…) elles peuvent en être le véhicule paradoxal dans la longue durée ». Après presque vingt-cinq ans, quelles directions les économies dites alternatives ont-elles empruntées et quels sont les impacts des nouvelles pensées religieuses ou éthiques globales ? Cette journée a pour objectif de mettre à jour ce concept d’ « économie alternative » tel qu’il est élaboré dans l’ouvrage dirigé par J.-F. Bayart, et en présence de ce dernier, tout en tenant compte les transformations suivies sur les terrains depuis ces deux décennies.

Conférence inaugurale : Retour sur La réinvention du capitalisme
Jean-François Bayart est professeur à l’Institut des hautes études internationales et de développement (IHEID, Genève), où il est titulaire de la chaire Yves Oltramare « Religion et politique dans le monde contemporain ». Spécialiste de sociologie historique et comparée du politique, il a consacré ses recherches à la formation de l’Etat dans le contexte de l’intégration croissante du système international et de l’universalisation des idéologies culturalistes et identitaristes depuis le 19e siècle.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Réservation et contact : economie.alternative2019@gmail.com

Organisée à l’initiative des doctorants de l’EHESS (CESPRA, CETOBaC, IMAF) et de l’EPHE (GSRL), cette journée d’étude s’inscrit dans une ligne scientifique pluridisciplinaire et dans le cadre de deux programmes de recherche financés par PSL IRIS études globales et gérés par la FFJ : « Marché islamique mondial : Perspective asiatique sur la diversité du capitalisme » (2018-2019) et « Nouvelles territorialités entre l’Afrique et l’Asie » (2015-2019).


Vous aimerez aussi...